DE | FR

Le chanteur de «I believe I can fly» reconnu coupable d’exploitation sexuelle

L'ancien chanteur de 54 ans est jugé depuis le 18 août à Brooklyn.
L'ancien chanteur de 54 ans est jugé depuis le 18 août à Brooklyn.
Image: sda
Robert Sylvester Kelly, connu sous le nom de R. Kelly, a été reconnu coupable d’exploitation sexuelle. Accusé d'avoir abusé de plusieurs femmes, dont des mineures, il risque plusieurs années de prison.
28.09.2021, 00:1128.09.2021, 15:52

L'ancien chanteur de 54 ans, mondialement connu pour son tube I believe I can fly, est jugé depuis le 18 août à Brooklyn pour extorsion, exploitation sexuelle de mineure, enlèvement, corruption et travail forcé, sur une période allant de 1994 à 2018. Lundi, il a été reconnu coupable d’une série de crimes sexuels.

R. Kelly est accusé d'avoir dirigé un «système» qui lui aurait permis d’exploiter sexuellement des jeunes femmes, dont des mineures. Le jury new-yorkais l'a reconnu coupable des neuf charges qui pesaient contre lui, notamment d’exploitation et de trafic sexuel, ainsi que de racket.

Comme c'est très souvent le cas dans la procédure pénale aux Etats-Unis, la condamnation à une peine de prison sera rendue bien plus tard, en l'occurrence le 4 mai 2022. Il risque de dix ans à la prison à vie.

50 témoins

L'ancien chanteur a choisi durant le procès de garder le silence, mais ses avocats ont fait venir cinq témoins, qui ont affirmé n'avoir jamais vu la manifestation des crimes dont il est accusé. L'accusation a convoqué 45 témoins à charge, dont des femmes victimes, certaines mineures à l'époque affirmant qu'elles avaient été violées, frappées, droguées, enfermées et parfois empêchées de s'alimenter ou d'aller aux toilettes.

L'ex-étoile afro-américaine du R&B, portant veste et cravate, n'a pas manifesté d'émotion particulière à l'énoncé de sa culpabilité. Masqué, il s'est contenté de baisser la tête et de fermer les yeux. (asi/ats)

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Il pompait les cartes de crédit des clients avinés

Le responsable d'un bar à champagne vaudois effectuait des prélèvements frauduleux sur les cartes des clients avinés. Il a été condamné par la justice.

Quelle ne fut pas la surprise de Michael* de constater que sa carte de crédit avait été débitée d'un montant de 1870 francs dans un bar à champagne vaudois, où il s'était rendu en décembre 2020. Ce soir-là, le client se souvient que sa consommation se chiffrait exactement à 470 francs. Quand il a fait part de son incompréhension au patron de l'établissement à propos de ces 1400 francs facturés en trop, celui-ci lui a demandé de prouver que le débit était injustifié.

Au printemps passé, le …

Lire l’article
Link zum Artikel