DE | FR

Cartier dépose une plainte contre Tiffany pour concurrence déloyale

Deux géants de la joaillerie de luxe s'affrontent face à la justice américaine. En cause? Une ancienne employée aurait été soudoyée pour obtenir des informations.
01.03.2022, 17:3002.03.2022, 06:43
De hauts dirigeants de la marque américaine auraient tenté d'obtenir de manière «inappropriée» des informations sur les activités de Cartier.
De hauts dirigeants de la marque américaine auraient tenté d'obtenir de manière «inappropriée» des informations sur les activités de Cartier.Image: Shutterstock

La panthère noire a sorti ses griffes: la maison de joaillerie Cartier, propriété du groupe genevois Richemont, a déposé une plainte aux Etats-Unis contre Tiffany & Co, appartenant au français LVMH, pour «concurrence déloyale», indique-t-elle mardi à l'AFP.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est la concurrence déloyale
La concurrence déloyale désigne un abus de pratique commerciale d'une entreprise par rapport à une autre. En Suisse, on dit de la concurrence déloyale tout acte «déloyal et illicite, tout comportement ou pratique commerciale qui est trompeur ou qui contrevient de toute autre manière aux règles de la bonne foi et qui influe sur les rapports entre concurrents ou entre fournisseurs et clients».
wikipédia

Une ex-employée soudoyée pour des informations

Des hauts dirigeants de la marque américaine auraient tenté d'obtenir de manière «inappropriée» des informations sur les activités de Cartier aux Etats-Unis par le biais d'une ancienne employée. C'est ce qui a motivé la plainte, indique la maison de joaillerie.

L'ancienne employée, qui avait quitté Cartier pour rejoindre Tiffany, est également nommée dans cette plainte déposée auprès d'une Cour à New York.

Pour rappel, en Suisse, l’interdiction de concurrence est régie par l’article 340 du Code des Obligations (CO). En règle générale, une telle clause vise à protéger l’employeur des dommages économiques qu’un employé est susceptible de causer en exerçant une activité concurrentielle.

«Cartier respecte pleinement le droit de ses concurrents de poursuivre leurs objectifs commerciaux», a indiqué la marque à la panthère. «Dans ce cas, toutefois, les ambitions commerciales de Tiffany ont franchi la ligne entre la marche ordinaire des affaires et la concurrence déloyale», a-t-elle affirmé.

La maison de joaillerie, connue pour ses motifs en forme de panthère et ses diadèmes qui coiffent les têtes couronnées, est la plus importante marque du groupe Richemont dans la joaillerie en termes de chiffre d'affaires.

«Tiffany dément formellement ces allégations sans fondement et compte se défendre vigoureusement», a répondu la marque américaine, rachetée l'an passé par le géant français du luxe LVMH. (ats/sia)

À quel point es-tu Swisstainable?

1 / 6
À quel point es-tu Swisstainable?
source: ©glacier express / stefan schlumpf
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Marie s'infiltre montre ses fesses au Césars: malaisant à souhait

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Le montant investi par les banques suisses dans le charbon donne le tournis

Link zum Artikel

Amazon double ses profits à 14 milliards de dollars (merci le Covid)

Link zum Artikel

Fraude fiscale: nouvelle galère en vue pour Donald Trump

Link zum Artikel

Bientôt 2 francs le litre d'essence en Suisse? Etat des lieux en 4 points

Link zum Artikel

Année calamiteuse: Credit Suisse perd 1,6 milliard de francs en 2021

Link zum Artikel

Le nombre d'utilisateurs de Facebook baisse pour la première fois

Link zum Artikel

La crise ukrainienne représente une menace pour la croissance mondiale

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Furieuses, les influenceuses russes coupent leur sac Chanel
Les riches instagrameuses russes vivant à Dubaï se disent «humiliées». Chanel refuse de leur vendre leurs joujoux préférés.

Alors que c'est la guerre en Ukraine, les stars russes des réseaux sociaux ont déclaré une autre guerre... à Chanel. La marque de luxe française a, comme beaucoup d’autres, suspendu ses activités en Russie. Mais selon les influenceuses russes installées à Dubaï, cités par le Daily Mail, Chanel refuserait de leur vendre des sacs.

L’article