DE | FR

Après Vaud et le Valais, les Grisons peuvent abattre des loups

C'est la deuxième fois que la meute de Beverin fait l'objet d'une telle mesure. (image d'illustration)
C'est la deuxième fois que la meute de Beverin fait l'objet d'une telle mesure. (image d'illustration)
Image: sda
Trois jeunes loups de la meute de Beverin, dans les Grisons, pourront être tirés. C'est ce qu'a décidé la Confédération, quelques jours après avoir donné le feu vert aux autorités vaudoises et valaisannes.
06.09.2021, 10:1406.09.2021, 10:24

Fin août, les autorités grisonnes avaient demandé la permission d'abattre trois jeunes loups. Elles ont invoqué les attaques contre des troupeaux d'ovins, malgré les mesures de protection et le fait que ces animaux sont trop peu farouches. Les canidés se sont notamment approchés de randonneurs. Lundi, la Confédération a donné son feu vert.

C'est la deuxième fois que la meute de Beverin fait l'objet d'une telle mesure. En 2019, la Confédération avait approuvé le tir de quatre jeunes loups.

Quatre loups seront tués en Suisse romande

Les cantons de Vaud et du Valais ont eux reçu l'autorisation de l'Office fédéral de l'environnement pour des tirs de régulation du loup la semaine dernière. Chaque canton pourra abattre deux jeunes individus, issus respectivement des meutes du Marchairuz et du Val d'Hérens.

Une centaine de loups
La Suisse compte actuellement près de 130 loups et au moins 11 meutes. La loi sur la chasse a été rejetée par le peuple en septembre 2020. L'ordonnance sur la chasse a été adaptée au 15 juillet 2021 pour tenir compte des difficultés auxquelles les régions abritant des populations de loups font face.

Le tir de loups vise à induire un changement de comportement au sein de la meute, précise l'OFEV. Pour garantir l’effet escompté, l’office recommande de tirer les jeunes animaux, si possible, lorsqu’ils se trouvent dans un groupe de plusieurs individus et à proximité d’habitations ou de troupeaux d’animaux de rente. (ats)

En parlant d'animaux, voici des éléphants sauvages en Chine:

1 / 8
Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine
source: sda
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

L’Angleterre, choquée, pleure la mort d’un député violemment poignardé

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La série noire se poursuit dans les Alpes et touche aussi les guides

Le danger d'avalanche reste élevé dans une partie des Alpes, même si le printemps est déjà bien avancé. Plusieurs personnes ont perdu la vie ces dernières semaines, et les accidents n'épargnent pas les guides. Explications.

Vendredi 14 mai, durant une descente à ski, une personne perd la vie lors d’une chute dans une crevasse au-dessus de Zermatt. Il se déplaçait avec cinq autres randonneurs et un guide. Fin avril, un guide allemand sans client meurt à Bourg-St-Pierre, dans le canton du Valais. Trois semaines plus tôt, un aspirant-guide de montagne et son client décèdent au Finsteraarhorn.

Ces drames sont les derniers épisodes impliquant des guides de montagne. «C'est une situation exceptionnelle», confirme …

Lire l’article
Link zum Artikel