DE | FR

Des ONG palestiniennes déclarées illégales en Israël

L'armée israélienne a signé une série de décrets rendant «illégales» six ONG palestiniennes, jusqu'en Cisjordanie occupée.
L'armée israélienne a signé une série de décrets rendant «illégales» six ONG palestiniennes, jusqu'en Cisjordanie occupée.Image: sda
L'armée israélienne considère désormais six ONG palestiniennes comme «terroristes». Amnesty International, Human Rights Watch et de nombreuses organisations ont aussitôt déploré cette désignation.
08.11.2021, 05:2708.11.2021, 06:25

L'armée israélienne a signé une série de décrets rendant «illégales» six ONG palestiniennes, jusqu'en Cisjordanie occupée. Ces organisations avaient été récemment placées sur sa liste des «groupes terroristes». Cette mesure va encore compliquer le travail de ces organisations.

Le 22 octobre, le ministère de la défense avait annoncé avoir placé six ONG palestiniennes, dont certaines oeuvrant pour la défense des droits fondamentaux et des prisonniers, sur sa liste noire en raison de liens supposés avec le front populaire de libération de la Palestine (FPLP), un groupe marxiste considéré comme «terroriste» par les Etats-Unis et l'Union européenne.

14 jours pour faire appel

Amnesty International, Human Rights Watch et de nombreuses organisations israéliennes avaient aussitôt déploré cette désignation qui pourrait avoir pour conséquence d'assécher le financement de ces ONG, dont certaines reçoivent des fonds européens, et de limiter les déplacements de leurs membres.

Dimanche, le commandant Yehuda Fox, chef de l'armée israélienne pour la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, a mis en oeuvre cette mesure par des décrets déclarant ces organisations «illégales», car «faisant partie» du FPLP et «mettant en péril la sécurité de l'Etat d'Israël».

Les six ONG, qui soutiennent ne pas avoir eu accès aux preuves à leur encontre, ont 14 jours pour interjeter appel de cette décision, soulignent les décrets.

«Des dizaines de millions de dollars» transférés

Le service secret intérieur israélien, le Shin Beth, avait accusé en mai ces organisations d'avoir détourné des fonds de «plusieurs pays européens» au profit du FPLP, une source israélienne affirmant que «des dizaines de millions de dollars» avaient été transférés sans «qu'aucun des gouvernements ne sache où allait l'argent».

Le dossier s'appuie sur des entretiens avec un «membre actif» du FPLP licencié pour détournement de fonds par le «Health work committees», une organisation palestinienne pour laquelle il travaillait et qui ne fait pas partie des six ONG qualifiées de «terroristes». (ats/jch)

Et pendant ce temps-là, un peu de tendresse: Macron et Merkel ne savent pas comment se dire adieu

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici le plus gros steak au monde imprimé en 3D
Dévoilé par l'entreprise israélienne MeaTech 3D, le pavé pèse 113 grammes et a été conçu en laboratoire, avec de vraies cellules bovines.

Un de ces jours, vous mangerez un steak imprimé en 3D sans même vous en rendre compte. Composé de véritables cellules musculaires et graisseuses provenant d'échantillons de tissus prélevés sur une vache, le plus gros steak conçu en laboratoire arrive bientôt dans vos assiettes.👇

L’article