DE | FR

A Saint-Gall, un avion de tourisme finit dans les buissons

Bild

police saint-galloise

Après avoir traversé un pré et une route, un petit avion a fini sa course dans les buissons samedi à Saint-Gall. Le pilote, âgé de 65 ans, et sa passagère s’en sont sortis indemnes.



Un petit avion est sorti de piste, samedi, dans le canton de Saint-Gall. Le pilote, âgé de 65 ans, n'a pas réussi à suffisamment freiner son avion de tourisme, samedi après-midi, lors de l'atterrissage sur l'aérodrome de Bad Ragaz (SG).

A lire aussi: Un avion de l'armée s'écrase à Obwald, le pilote est indemne

Le pilote et sa passagère s'en sont sortis indemnes. L'avion a en revanche été endommagé. Selon les premières estimations, les dégâts s'élèvent à plusieurs dizaines de milliers de francs.

Bild

Le pilote et sa passagère s’en sont sortis indemnes.

En outre, du carburant a fui. Les pompiers ont dû le récupérer. Une enquête a été ouverte. (sda/ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'armée a récupéré les débris de l'avion de chasse abîmé

Les débris du Tiger-F5 qui s'est écrasé mercredi matin ont été transportés samedi jusqu'à la base de Buochs. En raison du danger d'avalanche, l'opération a dû commencer à l'aube.

L'épave a d'abord dû être découpée en trois parties, qui ont été amenées à Buochs en hélicoptère et en camion. Un Superpuma a fait le premier vol vers 10h30 sur le Stöckalp, au-dessus du lieu de l'accident . Au total, trois vols en hélicoptère ont été nécessaires.

Les parties avant et arrière ont été transportées jusqu'à la station inférieure du téléphérique, où elles ont été chargées sur des camions qui les ont conduites à l'aérodrome de Buochs.

Le fuselage a été acheminé directement de …

Lire l’article
Link zum Artikel