DE | FR

Après deux ans sans festin de cochonnaille, le Jura a fait sa fête au porc

L'Ajoie a vécu, ce week-end, au rythme de la Saint-Martin, manifestation dédiée à la célébration du cochon... sous toutes ses formes alimentaires.
14.11.2021, 10:4814.11.2021, 13:31

Après l'annulation de tous les événements publics l'année dernière, les amateurs de cochonnaille ont pu se retrouver autour d'une table ou se promener dans les rues de Porrentruy pour célébrer l'esprit de la Saint-Martin.

Des localités jurassiennes, dont celle de Chevenez qui est considérée comme le berceau de la Saint-Martin, proposaient également comme par le passé un souper-spectacle. Celui de samedi soir était complet, avec près de 450 convives venus de tous les cantons romands et plusieurs alémaniques. En images, ça donne ça 👇

La Saint-Martin en mode Covid ça ressemble à ça

1 / 17
La Saint-Martin en mode Covid ça ressemble à ça
source: sda / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Il y a quoi dans ce menu alors? (accrochez-vous)

Le menu varie selon les traditions et les restaurants. Mais pour les inconditionnels de la fête, il doit comprendre (au minimum):

  • Le bouillon.
  • La gelée de ménage.
  • Le boudin à la crème.
  • Les atriaux et saucisses à rôtir.
  • Le rôti de porc avec röstis.
  • La choucroute garnie avec jambon, lard et saucisses,
  • Les striflates.
  • Le gâteau à la crème aigre, le toétché.

Une année un peu spéciale

Après avoir appris que le comité du Marché de Saint-Martin renonçait cet automne à sa 24e édition en raison de la situation sanitaire, la Municipalité de Porrentruy a mis sur pied «La Saint-Martin en fête», une manifestation délocalisée sur deux sites pour être compatible avec le Covid.

Certaines marches gourmandes, qui permettent de déguster les plats au fil des kilomètres, étaient aussi au programme. Les fans de cochonnaille ont pu (sous réserve d'avoir un certificat Covid) participer au marché du terroir. Dans la vieille ville de Porrentruy se tenait une foire spéciale «Saint-Martin». (jah/ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les mesures anti-Covid se prennent au détriment des femmes
Selon une étude, la pandémie a aggravé les inégalités entre les hommes et les femmes.

Les femmes faiblement rémunérées ont été particulièrement touchées par les mesures liées au Covid-19, selon une «étude genrée» publiée par la Commission fédérale pour les questions féminines (CFQF). Celle-ci propose de développer les structures d'accueil pour les enfants. Lors de la présentation d'une analyse genrée qu'elle a commandée au bureau d'études de politique du travail et de politique sociale (BASS), la CFQF a relevé:

L’article