DE | FR
Climat, environnement, planète

Image: Shutterstock

Voici le plan (très ambitieux) pour éviter la catastrophe climatique

Interdiction des véhicules à essence, limitation de la vitesse, essor des panneaux solaires. Ce mardi, l'agence internationale pour l'énergie a publié sa feuille de route pour atteindre «zéro émission nette de CO2» en 2050. But: limiter le réchauffement climatique. Voici le programme, décennie par décennie.



L'objectif a été proclamé par de nombreux pays dans le monde: atteindre zéro émission nette de CO2 d'ici le milieu du siècle. Ceci afin de réduire le réchauffement climatique à 1,5 degré. Mais il y a les paroles et il y a les actes. Selon le rapport publié ce mardi par la très écoutée Agence internationale de l'énergie (AIE), même si tous les engagements actuellement pris étaient tenus, 22 milliards de tonnes de CO2 seraient encore émises en 2050.

Alors l'AIE a décidé de prendre les choses en main. Elle propose une feuille de route interactive et très détaillée (en anglais) des mesures à mettre en place pour éviter la catastrophe écologique. «Ce défi énorme est aussi une grande opportunité pour nos économies avec le potentiel de créer des millions d'emplois et d'accélérer la croissance économique», assure Fatih Birol, directeur exécutif de l'AIE dans son introduction.

Et la première préconisation est marquante. L'agence – qui a pourtant longtemps soutenu les énergies fossiles – appelle à refuser, dès aujourd'hui, la moindre nouvelle installation pétrolière ou gazière ainsi que la création de mines de charbon. Voici la suite de son programme, décennie par décennie. Pour le mener à bien, l'AIE recommande d'investir 5000 milliards de francs par année, contre 2000 actuellement.

2030: la fin des voitures à essence

2040: le règne de l'électrique

2050: un bilan carbone
enfin neutre

Le blocage du siège du Crédit Suisse à Zurich, 2019

1 / 10
Le blocage du siège du Crédit Suisse à Zurich, 2019
source: collective climate justice switzerland
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Plus d'articles «Actu»

L’ultimatum d’Extinction Rebellion: la vérité ou Zurich sombre dans le chaos

Link zum Artikel

Le mariage pour tous, version helvétique, c'est quoi et pour qui?

Link zum Artikel

Viola Amherd pourrait choisir le F-35 comme nouvel avion de l'Armée suisse

Link zum Artikel

Les Philippins menacés de prison s'ils ne se vaccinent pas

Link zum Artikel

Un ex-fonctionnaire fédéral laisse un importateur de voitures polluer

Le fonctionnaire en cheville avec deux membres du conseil d'administration d'un importateur automobile auraient fait perdre de 9 millions de francs à la Confédération.

Deux membres du conseil d'administration d'une société d'importation de véhicules sont accusés par le Ministère public de la Confédération (MPC) d'avoir payé un employé de l'Office fédéral des routes (Ofrou) pour qu'il manipule des données liées aux sanctions en matière de CO2.

Le but de la manipulation visait à ce que l'importateur ne paye pas cette taxe supplémentaire. Selon le MPC, il en a résulté une perte de neuf millions de francs pour la Suisse.

L'ancien collaborateur de l'Ofrou aurait, …

Lire l’article
Link zum Artikel