DE | FR

Le tueur raciste de Charleston est condamné à la peine de mort

Dylann Roof, l'auteur des tueries de Charleston, âgé aujourd'hui de 27 ans, vient d'être condamné à mort pour son crime.
Dylann Roof, l'auteur des tueries de Charleston, âgé aujourd'hui de 27 ans, vient d'être condamné à mort pour son crime.
Image: sda
Agé alors de 21 ans, Dylan Roof avait ouvert le feu 77 fois dans une église méthodiste de Charleston, le 17 juin 2015, criblant de balles neuf fidèles noirs.
26.08.2021, 01:2326.08.2021, 15:32

Une cour d'appel fédérale a confirmé, mercredi, la condamnation à mort de l'Américain Dylann Roof, qui avait froidement abattu neuf paroissiens noirs d'une église de Caroline du Sud en 2015. La tuerie avait choqué la planète entière.

L'ancien président Obama qui s'est mis à chanter en hommage à Charleston:

«Aucun résumé clinique ni analyse juridique fouillée ne peut totalement rendre compte de l'atrocité de l'acte de Roof. Ses crimes le placent sous le coup de la sentence la plus sévère qu'une société juste puisse rendre»
Les juges du tribunal de Richmond

Convaincu d'une suprématie des hommes blancs sur les autres races qu'il considère inférieures, Dylan Roof avait ouvert le feu 77 fois dans une église méthodiste de Charleston, le 17 juin 2015, criblant de balles neuf fidèles noirs, qui venaient de l'accueillir à bras ouverts pour une séance d'étude de la Bible. Le jeune homme était alors âgé de 21 ans.

«Ni regrets ni excuses»

Cette fusillade avait d'autant plus marqué l'opinion publique américaine et internationale qu'elle avait ensanglanté un lieu symbolique de la lutte contre l'esclavage: l'Emanuel African Methodist Episcopal Church rassemble la plus ancienne communauté noire de cette ville historique de l'époque des plantations, située dans le sud-est des Etats-Unis.

Le jeune extrémiste avait été condamné au début 2017 à la peine de mort, sans avoir exprimé «ni regrets ni excuses». Devant la cour d'appel, ses avocats ont tenté d'obtenir l'annulation de sa peine en arguant que le juge de première instance n'aurait jamais dû accéder à la demande de l'accusé d'assurer lui-même sa défense. Mais les magistrats d'appel ont balayé cet argument.

Le condamné, aujourd'hui âgé de 27 ans et détenu dans un pénitencier, ne risque pas d'être exécuté à court terme, le gouvernement américain ayant le mois dernier imposé un moratoire sur les exécutions fédérales. (ats/jch)

En parlant de racisme: Manifestations à Minneapolis après la mort de Daunte Wright

1 / 12
Manifestations à Minneapolis après la mort de Daunte Wright
source: ap star tribune / richard tsong-taatarii
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En Chine, un Canadien condamné à la peine de mort et c'est «approprié»

La peine de mort d'un Canadien condamné en Chine pour trafic de drogue a été confirmée mardi en appel par un tribunal local, sur fond de crise diplomatique entre Pékin et Ottawa.

Un Canadien a été reconnu coupable d'avoir fait passer plus de 220 kg de méthamphétamine avec des complices. Ce rebondissement intervient alors que la justice chinoise doit annoncer mercredi son verdict dans une autre affaire visant un ressortissant canadien, le consultant Michael Spavor, soupçonné d'espionnage.

Déjà reconnu coupable dans le passé au Canada de trafic de drogue, Robert Lloyd Schellenberg clamait son innocence et assurait être allé en Chine pour y faire du tourisme. Condamné …

Lire l’article
Link zum Artikel