DE | FR

La France mène son premier exercice militaire dans l'espace

La France est en plein développement de sa programmation militaire (2019-2025)
La France est en plein développement de sa programmation militaire (2019-2025).
L’armée française a la tête dans les étoiles. L'exercice, baptisé AsterX, doit permettre d'évaluer ses capacités de protection de ses satellites et de surveillance dans un espace de plus en plus militarisé.
10.03.2021, 04:3110.03.2021, 05:55

Le scénario de l'exercice – entièrement simulé – part d'une crise entre un Etat doté de capacités spatiales et un autre qui a un accord d'assistance militaire avec la France.

L'exercice AsterX (clin d'oeil au premier satellite français «Astérix» lancé en 1965) organisé du 8 au 12 mars, est une première pour les armées françaises et en Europe.

Il constitue notamment un stress test des systèmes d'exploitation afin d'évaluer les besoins futurs et d'accompagner la montée en puissance de ce nouveau commandement installé à Toulouse et qui comprendra 500 personnels en 2025.

Quand la réalité dépasse la fiction

En 2017, le «satellite-espion» russe Louch-Olympe avait tenté de s'approcher du satellite militaire franco-italien Athena-Fidus. L'an dernier Washington a également accusé la Russie d'avoir «conduit un test non-destructeur d'une arme antisatellite depuis l'espace».

Pour «muscler» sa posture spatiale, Paris a établi en 2019 une stratégie spatiale de défense et prévu d'y consacrer près de cinq milliards d'euros sur la durée de la loi de programmation militaire (2019-2025), dont 3,6 milliards pour le renouvellement de ses capacités satellitaires.

Des patrouilleurs dotés de caméras et de puissants lasers

La France compte, d'ici la fin de la décennie, se doter de satellites patrouilleurs dotés de caméras et de puissants lasers pour tenir à distance de ses satellites les engins spatiaux trop curieux. (ga/afp)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le télescope James Webb dévoile une image inédite de l'univers
Ce somptueux cliché montre de premières galaxies formées peu après le Big Bang, il y a plus de 13 milliards d'années.

La Nasa a dévoilé lundi l'image infrarouge la plus profonde de l'Univers jamais prise. Cette première image scientifique et en couleur du télescope James Webb marque un jour «historique», a salué le président Joe Biden.

L’article