DE | FR

Evacuation en Nouvelle-Zélande et alerte au tsunami dans le Pacifique

Un tremblement de terre a secoué les Kermadec, un territoire Néozélandais pas habité. Cette secousse a provoqué un tsunami qui menacerait de nombreuses îles.
04.03.2021, 23:2006.03.2021, 09:07

Une alerte au tsunami dans toute la région du Pacifique a été émise, vendredi, après un séisme de magnitude 8,1 à proximité des Kermadec. Ces îles inhabitées du Pacifique font partie de la Nouvelle-Zélande.

Les services d'urgence néo-zélandais ont ordonné l'évacuation de zones côtières sur de longues portions de la partie septentrionale de la Nouvelle-Zélande (l'île du Nord):

«Les gens se trouvant près de la côte dans les zones suivantes doivent immédiatement se rendre dans les hauteurs les plus proches, hors de toutes les zones d'évacuation, ou aussi loin que possible à l'intérieur des terres. Ne restez pas chez vous!»

Le séisme n'a, semble-t-il pas, fait de victimes. Il s'est produit à un millier de kilomètres de là, selon l'observatoire américain USGS. Il a ajouté que des vagues de plus petites tailles, étaient aussi susceptibles d'atteindre des pays aussi éloignés de l'épicentre du tremblement de terre, que le Japon, la Russie et le Mexique, ainsi que les rives de l'Amérique du Sud.

Le Centre d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique (PTWC), situé à Hawaï, a averti que des vagues, pouvant atteindre jusqu'à trois mètres de haut, pouvaient toucher le Vanuatu et le territoire français de Nouvelle-Calédonie. (jah/ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il y a pile un an, le village de Cressier vivait l'apocalypse
Les images du village neuchâtelois enseveli sous l'eau et les gravats le 22 juin 2021 ont choqué. Aucune personne n'avait été blessée dans ces inondations, mais les dégâts matériels ont été colossaux. Une catastrophe qui a changé les habitants.

«Les soirs d’orage, je suis un peu stressée, alors que je ne suis pas de nature soucieuse.» La vie de Vivie Biundo-Bertola, qui témoigne dans Arc Info, a été bouleversée le mardi 22 juin 2021. Comme celle de nombreux habitants de Cressier. Ce jour-là, le village neuchâtelois de 1900 âmes était meurtri par les inondations causées par les intempéries et la terrible crue du ruisseau local, le Ruhaut.

L’article