DE | FR

L'homme qui a agressé 7 femmes asiatiques en 3 heures a été inculpé

Des centaines de manifestants se rassemblent lors d'un rassemblement contre la haine envers les personnes d'origine asiatique à Los Angeles, en Californie.
Des centaines de manifestants se rassemblent lors d'un rassemblement contre la haine envers les personnes d'origine asiatique à Los Angeles, en Californie.Image: sda
Les agressions racistes envers les personnes asiatiques se sont multipliées aux Etats-Unis depuis 2020 et les débuts de la pandémie de coronavirus.
05.04.2022, 05:0105.04.2022, 06:37

Un homme, qui s'en était violemment pris à sept femmes asiatiques dans les rues de Manhattan à la fin février en l'espace de trois heures, a été inculpé de «crime motivé par la haine». Les victimes ont toutes été blessées au visage et l'une d'elles a été hospitalisée.

Le 27 février, entre 18h00 et 21h00, l'homme de 28 ans a agressé et frappé sept femmes asiatiques de New York, dans l'est et le centre de l'île new-yorkaise de Manhattan, a expliqué lundi dans un communiqué un procureur de district:

Il a choisi d'attaquer sept femmes en les agressant séparément, certaines étant frappées par-derrière, avec comme unique raison la perception qu'il se faisait de leur origine ethnique. Il a frappé ses victimes «au visage avec le poing fermé ou son coude, avant de s'enfuir. L'une d'elles a même été poussée à terre par son agresseur.
Le procureur de Manhattan, à New York

27 affaires

Le suspect, interpellé le 2 mars par la police de New York (NYPD) grâce à des images de vidéosurveillance et aux témoignages d'employés de la grande bibliothèque publique de New York, a été inculpé d'«agression de troisième degré qualifiée en crime motivé par la haine» et de «harcèlement aggravé de second degré», selon l'accusation.

Le procureur a précisé que ses services enquêtaient sur 27 affaires de crimes anti-asiatiques. En février, il avait déploré que le nombre d'enquêtes pour des crimes contre des personnes asiatiques n'ait jamais été aussi élevé (33 à l'époque), depuis qu'une unité spéciale ait été mise en place à Manhattan en 2010.

Certaines associations incriminent la rhétorique de l'ancien président Donald Trump (2017-2021), qui parlait régulièrement du «virus chinois». (ats/jch)

Un peu de légèreté avec World of watson: les impôts

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Influencé par la guerre en Ukraine, le monde redevient très nucléaire

Link zum Artikel

Aux Philippines, une ville est recouverte par les cendres d'un volcan

Link zum Artikel

En Russie, le McDo' change de nom, mais pas de goût

Link zum Artikel

En Espagne, le manque de personnel menace le tourisme estival

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La police de l'Etat de Louisiane est sous enquête pour crimes racistes
Aux Etats-Unis, c'est la première fois en plus de 20 ans qu'une telle procédure concerne les forces de police d'un Etat.

Le ministère américain de la Justice a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête sur la police de l'Etat de Louisiane, soupçonnée d'avoir cherché à étouffer plusieurs cas de violences contre des Afro-Américains.

L’article