DE | FR
A Los Angeles, les autorités fédérales affirment avoir arrêté des dizaines de trafiquants de drogue présumés, accusés d'avoir vendu du fentanyl et d'autres opioïdes ayant entraîné des décès par overdose.
A Los Angeles, les autorités fédérales affirment avoir arrêté des dizaines de trafiquants de drogue présumés, accusés d'avoir vendu du fentanyl et d'autres opioïdes ayant entraîné des décès par overdose.Image: sda

100 000 Américains sont morts d'une overdose pendant la pandémie

Pendant la période la plus marquée par des mois de fermetures et de restrictions à travers le pays, le nombre d'overdoses mortelles a augmenté de presque 30% aux Etats-Unis. Un triste record.
18.11.2021, 04:1618.11.2021, 12:03

Entre avril 2020 et avril 2021. C'est la période pendant laquelle plus de 100 000 Américains, de tous âges et de toutes classes sociales, sont décédés d'une overdose liée à la prise d'opioïdes. Ces médicaments, dont le dérivé le plus connu est le fentanyl, ont des effets similaires à ceux de l'opium, sans y être chimiquement apparentés.

Les douze mois en question ont été marqués par des confinements stricts, ainsi que la fermeture de nombreux établissements, empêchant tout un chacun de pouvoir vivre une vie dite normale. Résultats des courses, il n'y a jamais eu autant de morts liées aux addictions à travers les Etats-Unis.

Un décès toutes les 5 minutes

Le chiffre précis est de 100 306 overdoses fatales, selon les données provisoires Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Cela équivaut à un décès toutes les 5 minutes, comme l'explique le Wall Street Journal.

A la même période l'année précédente, le nombre de décès était de 78 056 décès, soit 28,5% de moins qu'en 2021. Les experts expliquent le phénomène par l'isolement et le sentiment de solitude, vécus par de nombreuses personnes pendant la pandémie.

La réaction de Joe Biden

Sur ces overdoses les trois quarts viennent de la prise d'opioïdes, qui ont augmenté de 35% cette année, tuant en moyenne 207 Américains par jour pendant ces douze mois. C'est 54 de plus par jour qu'un an plus tôt.

«Mon administration s'engage à faire tout ce qui est en son pouvoir pour s'attaquer à l'addiction et mettre un terme à cette épidémie d'overdoses. Alors que nous continuons à faire des progrès pour vaincre la pandémie de Covid-19, nous ne pouvons pas ignorer cette épidémie de disparitions, qui a touché des familles et des communautés à travers tout le pays».
Joe Biden, président des Etats-Unis.

Le gouvernement américain a notamment annoncé prévoir d'améliorer l'accès à la naloxone, un antidote capable de contrer une overdose. «Il est temps de reconnaître que cette crise semble s'aggraver, nous avons besoin de tout le monde sur le pont», a ajouté le ministre de la Santé, Xavier Becerra, lors d'un point presse à la Maison-Blanche.

Un peu de légèreté grâce à Melissa avec la rubrique Change de disque: «30» d'Adele

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«L'ivermectine est efficace contre le Covid»: Pourquoi c'est faux
Une récente étude japonaise a donné lieu à de fausses informations sur l'ivermectine. Nous en présentons les tenants et les aboutissants dans un fact-checking.

Cette semaine, de nombreux sites web ont fait leur gros titre: «L'ivermectine est efficace». La prétendue efficacité de la substance médicamenteuse a fait son chemin lundi et s'est répandue comme une traînée de poudre à travers les médias sociaux. Une info qui a même été reprise par un journaliste suisse de Inside Paradeplatz.

L’article