DE | FR

Balles dans la tête et dans les fesses dans un bar à chicha

Une rixe dans un bar à chicha en Seine-Saint-Denis a fait un mort et deux blessés dans la nuit de samedi à dimanche. Le drame aurait eu lieu dans un «contexte festif très alcoolisé».
13.12.2021, 12:5713.12.2021, 17:42

Un homme a été retrouvé mort avec une balle dans la tête, dimanche aux environs de 7h15, près d'un bar à chicha du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Un autre a été retrouvé très mal en point, du sang sur les mains et une balle dans les fesses. Enfin, un troisième homme était allongé sur une banquette, le corps ensanglanté et le visage tuméfié. Selon Le Parisien, le drame a eu lieu lors d'une rixe.

Le drame a eu lieu dans «un contexte festif très alcoolisé», a confié une source judiciaire au journal parisien. Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire, tentative de meurtre et violences volontaires. (apn)

Neige et CFF: «J'ai dû attendre deux heures à la gare, ce n’est juste pas possible»

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un nouveau ministre français réfute des accusations de viol
Un ministre français a contesté dimanche «avec la plus grande force» des accusations de violences sexuelles à son encontre, deux jours après sa nomination dans le nouveau gouvernement formé après la réélection du président Emmanuel Macron.

Le ministre des Solidarités Damien Abad, nommé juste après avoir quitté le parti d'opposition Les Républicains (LR, droite) pour rejoindre le camp de Macron, est accusé par deux femmes de viols en 2010 et 2011, selon le média en ligne Mediapart qui a recueilli leurs témoignages.

L’article