DE | FR
Bild

Le masque et nous, c’est pour la vie?

Les masques font partie de nos vies depuis plus d’une année. Et on en a ras-le-bol. Alors on a demandé à la Confédération et à ses experts quand nous en serons enfin débarrassés.



Vous aussi vous en rêvez? De ce jour où l’on pourra vivre sans tissu sur le visage. Où l’on pourra respirer sans un filtre en papier sur le nez. Où l’on pourra flâner dans un commerce sans mettre un masque. Alors tentons de répondre à la question que tout le monde se pose: c’est pour quand?

On nous calme direct:

«Il n’est pour l’heure pas possible de répondre à cette question. Seule certitude, le masque fera désormais davantage partie de nos vies»

Yann Hulmann, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique

On cherche à mieux comprendre et on appelle la professeure de marketing social Suzanne Suggs. Elle nous précise: «Les masques sont une intervention non pharmaceutique éprouvée (…). Ils devraient être recommandés jusqu'à ce que 70% à 80% de la population soit immunisée. On pourra alors parler d’immunité collective.» Donc, selon celle qui est aussi membre de la Task force de la Confédération, plus vite les gens seront vaccinés, plus vite le port du masque pourrait s'éloigner.

Confiant (mais seulement si aucun nouveau variant ne vient perturber le bon fonctionnement des vaccins), le boss de la société BioNtech assure que cette tant attendue immunité collective sera atteinte au plus tard à la fin du mois d’août.

L’homme est optimiste: fin mars, Heidi.news calculait qu’«on pourrait avoir de l’ordre de 50% de la population suisse vaccinée d’ici l’automne». Reste à savoir si l’on peut y ajouter les «20-25% de personnes ayant déjà eu l’infection, de manière à s’approcher de l’immunité collective». Cette question reste ouverte…

Ne vousréjouissez pas

Tout ça est bien beau. Car selon les experts contactés, même une fois cette immunité collective atteinte, le masque restera présent dans nos vies. Notamment:

En clair, vous pouvez acheter encore quelques boîtes de masques…

Après le masque, les Tupperwares de la Team watson

1 / 8
La team watson et ses Tupperwares
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Trump voulait envoyer les malades du Covid à Guantanamo. Révélations

Frappé par le Covid, Donald Trump a menti sur la gravité de son état. En minimisant l'impact du virus, le président des États-Unis aurait ainsi causé la mort de nombreux Américains. Il voulait d'ailleurs les envoyer en quarantaine à Guantanamo.

Jour après jour, nous en apprenons un peu plus sur les manigances et les mensonges de Trump pendant la pandémie de Covid-19. Dans les bonnes feuilles d'un livre paru le 29 juin aux États-Unis et intitulé Nightmare Scenario: Inside the Trump Administration's Response to the Pandemic That Changed History [Scénario de cauchemar: les coulisses de la réponse de l'administration Trump à la pandémie qui a changé l'histoire], nous avons découvert que Trump avait proposé d'envoyer les …

Lire l’article
Link zum Artikel