DE | FR

Ce qui se cache derrière la photo choc de Greta

Le cliché, paru dans le nouveau magazine du Guardian, est spectaculaire. Il en dit long sur le combat mais aussi sur les fragilités de la célèbre militante climatique.
28.09.2021, 08:4728.09.2021, 20:58

Greta Thunberg, les yeux grands ouverts, le visage dégoulinant de «pétrole». Le Guardian, célèbre quotidien britannique, frappe un grand coup pour la sortie de son tout nouveau magazine Saturday, dont voici la Une.👇

dr

L'article débute ainsi:

«Greta Thunberg a fait le sacrifice ultime pour le Guardian. Elle nous a permis de la transformer en une marée noire humaine»

La photographie de la jeune militante s’accompagne d’une longue interview, où la coulure de carburant s’anime sous le scroll du lecteur pour illustrer sa «métamorphose». Cette coulure est en réalité composée de peinture au doigt, type gouache, et d'huile d'olive.

Une couverture, plusieurs messages

Le choix de cette mise en scène est pluriel. Le premier objectif est de dénoncer l'impact néfaste du pétrole sur la planète. Le second est plus intime. Il consiste à expliquer les raisons personnelles de la «métamorphose» de Greta.

L'article revient ainsi le point de départ de sa prise de conscience. «La façon dont elle nous a embarqué avec elle était un peu par la force. Elle nous a détournés. Elle a commencé à éteindre les lumières. Elle a réduit la facture d’électricité de moitié», raconte son père.

Le handicap comme «super-pouvoir»

Greta confie aussi être tombée dans une profonde dépression alors qu'elle n'avait que 11 ans. Elle a cessé de s'alimenter puis de parler.

«L'une des raisons était que je ne pouvais pas comprendre le fait que les gens ne semblaient se soucier de rien, que tout le monde se souciait d'eux-mêmes plutôt que de tout ce qui se passait dans le monde. Et en tant qu'enfant autiste hypersensible, c'était définitivement quelque chose auquel j'ai beaucoup pensé, et cela m'a rendu triste»
Une larme de pétrole coule sur le visage de Greta
Une larme de pétrole coule sur le visage de Greta
the guardian

La militante évoque également la notoriété et les critiques qui peuvent en découler. Et aborde un autre sujet sensible, son autisme. Un handicap qu'elle décrit désormais comme «super pouvoir» dans son combat pour le climat.

«Beaucoup de personnes autistes ont un intérêt particulier qu'elles peuvent pratiquer pendant une éternité sans se lasser. C'est une chose très utile parfois»

Et puis, il y aussi le «courage de se faire des amis» dont elle estime avoir manqué alors qu'elle était enfant. «Maintenant que j'en ai beaucoup, je vois vraiment la valeur de l'amitié. A part le climat, presque rien d'autre n'a d'importance», conclut-elle.

Une interview à lire en intégralité, ici.

Grève pour le climat à Berne, en images

1 / 11
Grève pour le climat à Berne, en images
source: sda / anthony anex
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Paniqué par le changement climatique, ce Romand fait la révolution

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Genève, pire ville romande dans la guerre contre le plastique

Une étude évalue les mesures anti-plastiques des capitales cantonales. Fribourg, Berne et Bâle arrivent en tête du classement.

Fribourg est la ville romande la plus active sur les solutions de vaisselle réutilisable dans la lutte contre le plastique, alors que le bilan de Genève est médiocre, selon une étude de Greenpeace Suisse. Berne et Bâle se distinguent dans le haut du classement.

L'étude comparative, publiée lundi, a examiné de près les mesures prises jusqu’à présent pour soutenir les solutions réutilisables, en particulier lors de manifestations. Les résultats sont disponibles pour quatorze villes.

Cette étude ne …

Lire l’article
Link zum Artikel