DE | FR
tasse café McDo MacDonald's USA Etats-Unis We can Do this McCafé inscription slogan vaccin vaccino-sceptique Maison Blanche Joe Biden

La tasse de café du McDo avec le slogan «We can do this», une campagne de promotion de la vaccination auprès des Américains. Image: twitter

McDo part en croisade contre les vaccino-sceptiques

Le géant de la restauration rapide et la Maison Blanche collaborent afin de promouvoir la vaccination auprès de ceux qui refusent de se faire vacciner contre le coronavirus.



A partir du mois de juillet et dans tous les restaurants McDonald's du pays, les américains vont pouvoir déguster leur café avec l'inscription suivante: «We Can Do This» (nous pouvons le faire) – slogan créé spécialement par le département sanitaire fédéral. Que pouvons-nous faire exactement? Nous vacciner! C'est le but de cette campagne de promotion, surtout focalisé sur les résistants et autres vaccino-sceptiques du pays de Joe Biden, relate ABC News.

La chaîne de restauration rapide la plus connue au monde va également afficher un écran géant avec leur campagne, rapporte The Guardian, en plein Times Square à New York:

«Ce partenariat va aider un maximum de gens à s'informer en toute état de cause sur les mesures à prendre pour se protéger soi-même ainsi que nos communautés»

Xavier Becerra, le chef du département de la santé américaine

(jch)

Péril Jeune Laslo

Plus d'articles sur le vaccin et le Covid

Les 5 questions que pose le vaccin testé sur les enfants

Link zum Artikel

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Link zum Artikel

Un «super vaccin» suisse pour sauver le monde du Covid-19

Link zum Artikel

Jeunes et vaccin: «Ce n'est pas correct qu'on soit toujours les derniers!»

Link zum Artikel

5 raisons qui expliquent comment le Népal a plongé dans la crise Covid

Le nombre de cas monte en flèche dans ce pays voisin de l'Inde, avec près d'un test au coronavirus sur deux positifs. On vous explique pourquoi le pays se retrouve dans cette situation.

Comme en Inde, la situation au Népal a semblé se calmer après la première vague de 2020. Le 21 février, seuls 571 cas ont été enregistrés – puis les cas ont à nouveau augmenté régulièrement. Enfin, à la mi-avril, ils sont montés en flèche. Hier, 8970 cas ont été enregistrés, avec un taux de positivité de plus de 40% au cours des derniers jours.

Les travailleurs migrants népalais ont peut-être joué un rôle dans cette évolution. Plusieurs villes indiennes ont imposé un verrouillage strict à …

Lire l’article
Link zum Artikel