DE | FR
McDonald's a connu un succès énorme en Russie, les gens faisaient queue par tout temps.
McDonald's a connu un succès énorme en Russie, les gens faisaient queue par tout temps.Image: keystone/EPA/DIMA KOROTAYEV

McDonald's ferme ses portes en Russie: retour sur 30 ans d'existence

Baromètre des relations entre l'Est et l'Ouest, la première filiale McDonald's ouvre en 1990 dans ce qui était alors la Russie soviétique. Aujourd'hui, la chaîne de fast-food américaine ferme définitivement ses portes en Russie. Rétrospective.
17.05.2022, 16:59

Après plus de 30 ans, plus de Big Mac et compagnie en Russie: lundi, on a appris que le géant du fast-food McDonald's se retirait complètement du pays. Le groupe américain veut également céder ses 850 filiales à un acheteur russe. Celui-ci reprendrait aussi les 62 000 employés.

Symbole des tensions entre Poutine et l'Occident, les succursales étaient déjà fermées depuis le 8 mars dernier en réaction à la guerre en Ukraine. Le week-end dernier, les magasins franchisés sont cependant restés ouverts. De longues files d'attente étaient visibles devant un restaurant à Moscou.👇

L'année dernière, l'entreprise a réalisé environ 9% (soit deux milliards de dollars) de son chiffre d'affaires en Russie et en Ukraine. Pourtant, tout avait commencé de manière prometteuse.

McDonald's place Pouchkine

En 1990, après plusieurs années de planification, la première filiale de la chaîne de burgers a ouvert ses portes en Russie, en plein milieu de la place Pouchkine, au centre de Moscou.

Cette filiale était «le symbole du dégel des tensions après la guerre froide» écrit l'agence de presse Reuters. En effet, pour des millions de personnes en Union soviétique, il était soudain possible de goûter à la nourriture et aux boissons américaines.

A l'époque, la filiale de Moscou était la plus grande au monde: 900 places, 600 employés et 35 000 personnes auraient postulé pour un emploi lors de son ouverture, écrit le Washington Post. Plus de 30 000 personnes auraient franchi les portes le jour de l'ouverture.

Vidéo: YouTube/CBC

Boris Eltsine, qui deviendra plus tard le premier chef d'Etat démocratiquement élu de l'histoire de la Russie, s'est également rendu au McDonald's de la place Pouchkine lors de l'ouverture. En 1990, Eltsine était encore premier secrétaire du comité municipal de Moscou et candidat au Politburo. Un camarade rigoureux dans le temple de la consommation capitaliste, donc.

Boris Eltsine serre des mains lors de la première ouverture d'un McDonald's en Russie.
Boris Eltsine serre des mains lors de la première ouverture d'un McDonald's en Russie.Screenshot: www.boredpanda.com

Bien que le coût d'un burger soit plusieurs fois supérieur au budget journalier de nombreux citadins, de nombreuses photos témoignent que la ruée vers les sandwichs américains ne s'est pas arrêtée après l'ouverture, d'après Reuters. Les gens faisaient la queue pendant des heures, sous la pluie comme sous le soleil deux ans après l'ouverture.

En Russie, vous commandiez un «Big Mak»…

… au «Mak-Awto».

Mais les Russes ne devront sans doute pas renoncer très longtemps au M jaune sur fond rouge. En effet, une chaîne de fast-food russe a déjà déposé une demande auprès du gouvernement russe le 12 mars. Et le logo ressemble de manière suspecte à celui de McDo... Voici le nom du nouvel établissement, «Oncle Vania» 👇.

source: screenshot www.new.fips.ru/

Plus d'images de véhicules russes détruits en Ukraine

1 / 13
Plus d'images de véhicules russes détruits en Ukraine
source: sda / sergey kozlov
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Vladimir Poutine s'accroche à la table: «Je vous ordonne d'annuler»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
McDonald's se retire définitivement de Russie
Le géant américain de la restauration rapide McDonald's, qui avait fermé ses portes en Russie début mars, a annoncé lundi se retirer du pays et vendre toutes ses activités en réaction à l'invasion russe de l'Ukraine.

«Nous sommes engagés envers notre communauté mondiale et devons rester inflexibles quant à nos valeurs», a déclaré le PDG du groupe, Chris Kempczinski:

L’article