DE | FR
image: keystone
Ice master Zaugg

Une sélection bernoise à la Coupe Spengler? Une idée géniale

Langnau, Berne et Bienne ont sauvé l'édition 2021 de la Coupe Spengler. Les trois clubs bernois de National League enverront une sélection cantonale à Davos, en remplacement d'Ambri-Piotta. C'est tout le hockey suisse qui bénéficie de cette bonne action. Et Langnau, à la base de l'initiative, est même déjà récompensé.
21.12.2021, 13:2521.12.2021, 19:13
Klaus Zaugg
Klaus Zaugg
Suivez-moi

Tout a commencé dimanche après-midi, pendant le derby cantonal entre Langnau et le CP Berne dans l'Emmental. Il y avait encore des doutes à ce moment sur la participation ou non d'Ambri à la Coupe Spengler. Mais Peter Jakob, le président du club emmentalois, et son bras droit Karl Brügger n'ont pas hésité. Ils sont allés trouver dans la loge VIP le directeur général du CP Berne Marc Lüthi.

D'abord grincheux, le boss bernois – même le superbe buffet ne semblait pas lui remonter le moral – s'est finalement adouci après la victoire de son équipe en prolongation (3-2). Et puis, au moment de refaire le match avec ses homologues, la flamme est venue.

Il y a fort à parier que si Langnau avait gagné, Marc Lüthi aurait été si contrarié que l'affaire n'aurait pas abouti. Du coup, pas de doute: c'est grâce à la gentillesse sur la glace des hockeyeurs emmentalois et à l'ingéniosité de leurs dirigeants en loge que cette union historique a pu se conclure.

Langnau, Bienne et Berne vont donc chacun envoyer des joueurs dans cette sélection cantonale. Quelques renforts d'autres équipes viendront compléter le contingent. Le club de la capitale a annoncé qu'il choisira mardi quels éléments iront à Davos.

Les Tigres ont faim

Un homme en particulier pourrait rejoindre les Bernois dans les Grisons: Chris DiDomenico. L'attaquant de Fribourg-Gottéron devait disputer le tournoi avec le Team Canada, qui s'est finalement retiré (remplacé par le Slovan Bratislava). Pour le Canadien, ce serait l'occasion de se familiariser avec certains de ses futurs coéquipiers, puisqu'il portera le maillot du CP Berne dès la saison prochaine.

Chris DiDomenico, qui réalise une très bonne saison avec Gottéron, pourrait venir renforcer la sélection bernoise à Davos.
Chris DiDomenico, qui réalise une très bonne saison avec Gottéron, pourrait venir renforcer la sélection bernoise à Davos. image: keystone

En plus de la Coupe Spengler, Langnau jouera un match de gala à Arosa le 28 décembre, le fameux «Arosa Ice Classic». «C'est très important pour nous», s'est enthousiasmé le président emmentalois Peter Jakob. Le contingent des Tigres le permet amplement. D'autant plus que des joueurs de Huttwil, club voisin évoluant en MySports League (3e division, comme Arosa), sont tout à fait aptes à venir dépanner en cas de besoin.

La Coupe Spengler 2021 et le «Arosa Ice Classic» sont donc sauvés. Alors oui, sur ce coup, les Bernois font beaucoup pour les Grisons. C'est vrai, le tournoi aurait pu se dérouler avec cinq équipes. Mais tout, y compris les retransmissions TV, est conçu pour que six équipes – dont deux suisses – y participent.

La Coupe Spengler est un événement très suivi à la télévision en Suisse.
La Coupe Spengler est un événement très suivi à la télévision en Suisse. image: keystone

L'entraîneur de la sélection bernoise n'est pas encore connu. La logique voudrait que ce soit l'un des coachs des trois équipes. Mais Kevin Schläpfer, par exemple, peut aussi jouer ce rôle. Et qui sait? Il serait capable de convaincre Arno Del Curto de le seconder en tant qu'assistant... Mais ce scénario reste, malheureusement, qu'un rêve.

Le serpent se mord la queue, et c'est tant mieux!

Evidemment, des voix critiques s'élèvent contre la présence de cette sélection. Après tout, ce n'est pas aux trois clubs bernois d'aider le HC Davos à sauver ce tournoi, qui génère un chiffre d'affaires de onze millions et, donc, un joli bénéfice. D'autant plus qu'avec cet argent, les Davosiens pourront attirer des joueurs de Langnau, Bienne et Berne. C'est sûr! Le serpent qui se mord la queue...

C'est vrai d'un point de vue populiste, mais beaucoup trop simplifié. Et donc faux. Au fil des ans, de nombreux Bernois
– surtout issus de Langnau – ont effectivement aidé le HC Davos à redevenir un grand club au 21e siècle. Les Emmentalois Reto et Jan von Arx, Peter Guggisberg ainsi que le Biennois Michel Riesen – la liste est loin d'être exhaustive – ont fait partie des «titans» des dernières équipes championnes de Suisse du HCD. Mais globalement, depuis 1923, davantage de Davosiens ont fait le chemin inverse vers l'Emmental et Berne. En plus, si Davos veut recruter un joueur de la région bernoise, il le fera. Indépendamment du déroulement de la Coupe Spengler.

Plus important encore: la Coupe Spengler est une institution qui a fait, fait et continuera de faire plus pour la popularité du hockey dans notre pays que n'importe quel autre événement. Des générations entières se sont intéressées au hockey sur glace grâce à ce tournoi retransmis dans tous les foyers par la télévision d'Etat. N'importe quelle ligue du monde remercierait à genoux les dieux du hockey d'avoir un tel événement publicitaire. Il est donc juste, normal et important que le championnat fasse une pause durant la Coupe Spengler et que les trois clubs bernois viennent aider Davos. C'est tout le hockey suisse qui en bénéficie.

Celui qui a une bonne idée doit être récompensé. Les Davosiens ont donc prolongé le prêt de leur gardien Robert Mayer à Langnau jusqu'à la fin de la saison. Il ne partira que l'été prochain à Genève-Servette. Le souhait des Emmentalois de pouvoir participer une fois au tournoi avec leur équipe complète et exclusive, les SCL Tigers, sera aussi exaucé dans un avenir proche.

Le maillot a déjà été conçu et sera imprimé mardi. Sur leur poitrine, les hockeyeurs bernois porteront l'écusson de leur canton. Reste à savoir si l'hymne cantonal sera joué au moment de leur entrée sur la glace...

🔊🎵 Ce que vous entendrez peut-être à Davos entre le 26 décembre et le 31 décembre 👇

Adaptation en français: Yoann Graber

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe

1 / 13
En 10 ans au Conseil fédéral, Berset n'a pas changé de coupe
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Harry Potter, ils sont vieux et de retour à Poudlard

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une sélection bernoise à la Coupe Spengler? Une idée géniale
Langnau, Berne et Bienne ont sauvé l'édition 2021 de la Coupe Spengler. Les trois clubs bernois de National League enverront une sélection cantonale à Davos, en remplacement d'Ambri-Piotta. C'est tout le hockey suisse qui bénéficie de cette bonne action. Et Langnau, à la base de l'initiative, est même déjà récompensé.

Tout a commencé dimanche après-midi, pendant le derby cantonal entre Langnau et le CP Berne dans l'Emmental. Il y avait encore des doutes à ce moment sur la participation ou non d'Ambri à la Coupe Spengler. Mais Peter Jakob, le président du club emmentalois, et son bras droit Karl Brügger n'ont pas hésité. Ils sont allés trouver dans la loge VIP le directeur général du CP Berne Marc Lüthi.

L’article