DE | FR

Carlos Alcaraz avale deux monstres et va en finale à Madrid

L'Espagnol de 19 ans a successivement battu Rafael Nadal (vendredi en quart) et Novak Djokovic (samedi en demi). Il défiera dimanche le vainqueur de la rencontre entre Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev.
07.05.2022, 20:0008.05.2022, 10:24

Carlos Alcaraz est immense. Au lendemain de sa victoire face à Rafael Nadal (de retour de blessure) en trois manches déjà, le jeune prodige de 19 ans a bataillé pendant 3h35 face au numéro un mondial Novak Djokovic. L'Espagnol s'est imposé 6-7 7-5 7-6 samedi après-midi sur la terre battue espagnole.

Le futur sixième mondial a témoigné d'une immense force de caractère, même si une petite baisse de régime lui a peut-être coûté le premier set dans lequel il avait signé le break d'entrée avant de mener 4-2.

La stat' qui tue

Alcaraz est devenu le premier joueur à battre Rafael Nadal et Novak Djokovic lors du même tournoi sur terre battue

L'autre stat' qui tue

Alcaraz est le plus jeune joueur à battre un N°1 mondial depuis 17 ans et la victoire de Nadal contre Federer à Miami

Carlos Alcaraz – dont l'entraîneur est l'ancien N°1 mondial Juan Carlos Ferrero – s'est montré le plus entreprenant sur le court Manolo Santana. Il a régalé le bouillant public madrilène en pratiquant un tennis très offensif, comme il en a pris l'habitude depuis le début de sa jeune carrière.

Le joueur de Murcie, qui pointait au 120e rang mondial il y a tout juste un an, a armé pas moins de 51 coups gagnants dans cette partie. Le dernier lui a permis de conclure sur sa troisième balle de match, après que Novak Djokovic – qui a livré son meilleur match de l'année – avait effacé les deux premières sur son service.

Déjà titré à Rio, Miami et Barcelone cette saison, Carlos Alcaraz partira en quête de son cinquième titre sur l'ATP Tour dimanche. L'Espagnol, qui sera particulièrement attendu dans deux semaines à Roland-Garros, se mesurera à l'Allemand Alexander Zverev (ATP 3) ou au Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 5) en finale.

(ats/jcz)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Grondés et injuriés, les coachs deviennent des souffre-douleur
Gilles Cervara a quitté les tribunes en pleine finale, dimanche, après avoir essuyé les insultes de son joueur Daniil Medvedev. Parce que coach est le faux job le plus cool du monde.

Comme dans un couple, ça commence par des regards, puis des reproches, puis des gesticulations. La plupart en restent là. Pas Daniil Medvedev et Gilles Cervara, dont les disputes font le sel du tennis et de ses relations fusionnelles.

L’article