DE | FR
Eric Djemba-Djemba (à gauche) et Charles Traoré sont tous deux passés par des clubs amateurs en Suisse.
Eric Djemba-Djemba (à gauche) et Charles Traoré sont tous deux passés par des clubs amateurs en Suisse. keystone/shutterstock/twitter

Ces 10 stars du foot africain ont joué en amateur en Suisse

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) bat actuellement son plein au Cameroun. Cette année, comme dans le passé, beaucoup d'internationaux africains ont transité par la Suisse. Et, de manière cocasse, c'était souvent dans des clubs amateurs! Notre top 10.
15.01.2022, 19:2916.01.2022, 19:29
Jonathan Amorim
Suivez-moi

Alain Gaspoz (Bénin)

L'ancien joueur du FC Sion possède, en plus de ses origines fribourgeoises et valaisannes, des racines africaines. Béninoises, pour être précis. De par sa mère, il obtient la nationalité de ce pays pour lequel il deviendra international de 2003 à 2008. Cette année-là, alors qu'il est âgé de 38 ans, il prend part à sa première CAN, tout en évoluant, en fin de carrière, en 2ème ligue valaisanne, au FC Bagnes. Dans la vallée du fromage et de Verbier, il officie alors en tant qu'entraîneur-joueur. Lors de la Coupe d'Afrique, son Bénin termine dernier d'un groupe particulièrement relevé avec la Côte d'Ivoire, le Nigéria et le Mali. Peu importe, l'essentiel était ailleurs pour Alain Gaspoz, aligné lors des trois matchs dans le onze des Ecureuils.

Alain Gaspoz (à droite), ici au duel avec le Nigérien Yakubu Aiyegbeni lors de la CAN 2008.
Alain Gaspoz (à droite), ici au duel avec le Nigérien Yakubu Aiyegbeni lors de la CAN 2008. keystone

Eric Djemba-Djemba (Cameroun)

D'Old Trafford au stade Prés-Sous-Ville de Vallorbe, c'est le curieux destin qu'a réservé le football à Eric Djemba-Djemba. Le Camerounais, qui a notamment porté le maillot de Manchester United entre 2003 et 2005 (20 matchs), a terminé sa carrière avec 35 sélections au compteur. Il a représenté le FC Vallorbe-Ballaigues de 2016 à 2020, en 2ème ligue interrégionale. Une curiosité qui avait attiré, à l'époque, des journalistes anglais du Sun. Ils avaient titré: «Eric Djemba-Djemba, 37 ans, joue encore au football, en cinquième division suisse et devant 88 fans.» Au cours de sa carrière, le Lion indomptable a évolué au Qatar, au Danemark, en Ecosse, en Israël, en Inde, à Singapour et donc dans le Jura-Nord vaudois, où il a rangé ses crampons.

Eric Djemba-Djemba saluant la West Stand d'Old Tra... euuhhhh non, la buvette du FC Vallorbe-Ballaigues.
Eric Djemba-Djemba saluant la West Stand d'Old Tra... euuhhhh non, la buvette du FC Vallorbe-Ballaigues. keystone

Tariq Chihab (Maroc)

Tariq Chihab était un international marocain. Solide milieu défensif, il a évolué de nombreuses années en Suisse, passant de Zurich à Sion, avec aussi de brèves expériences à Xamax et GC, entre 2000 et 2010. En tout, il comptabilise 18 caps avec les Lions de l'Atlas et près de 250 matchs pros en Suisse. Costaud. Ce qu'on sait un peu moins, c'est que le Maghrébin a évolué par la suite au...FC Saxon-Sports, en 2ème ligue régionale valaisanne. En clubiste, il trouvera même le temps d'aider la deuxième garniture en 3ème ligue, prenant part à quelques matchs. En parallèle, il était également entraîneur dans les équipes juniors du Team Valais basées à...Saxon.

Ici sous le maillot du FC Sion, qui sera remplacé plus tard par le orange du FC Saxon-Sports
Ici sous le maillot du FC Sion, qui sera remplacé plus tard par le orange du FC Saxon-SportsImage: KEYSTONE

Pa Modou (Gambie)

C'est la belle histoire de cette CAN version 2022. Pa Modou, 32 ans, et sous contrat avec le club amateur du FC Dietikon (2ème ligue interrégionale), a tout de même été appelé en équipe nationale par son sélectionneur. Un beau geste du Belge Tom Saintfiet pour Pa Modou, qui a toujours servi sa patrie, que ce soit sportivement ou humainement, avec ses nombreux projets sociaux sur place. Toutefois, cette convocation n'est pas juste un cadeau. Elle répond également à une logique sportive. Le latéral gauche possède, en effet, une grosse expérience: plus de 350 matchs professionnels en Suisse. De plus, il a su se maintenir en forme au premier tour, participant à 10 matchs de championnat et marquant 3 buts avec sa formation zurichoise.

Pa Modou pendant cette CAN 2022. Un vrai soldat.
Pa Modou pendant cette CAN 2022. Un vrai soldat. Image: AP

Charles Traoré (Mali)

Charles Traoré, 30 ans, évolue désormais sous les couleurs du FC Nantes, en Ligue 1. Mais il y a sept ans, il portait encore celles du FC Azzurri 90 Lausanne, en première ligue. Une ascension fulgurante pour le joueur originaire de la banlieue parisienne. De nationalité malienne, il tente sa chance en Suisse en 2013. Rapidement, il s'impose dans l'effectif lausannois et se met en avant. Le latéral gauche signe, en effet, en 2015 à Nantes, où il évolue tout d'abord avec la réserve avant de rejoindre Troyes, où il dispute 64 parties entre la Ligue 1 et la Ligue 2. En 2018, il revient au FC Nantes par la grande porte, club qu'il n'a plus quitté depuis. En sélection, Charles Traoré comptabilise 10 matchs. Il fait notamment partie des joueurs retenus cette année par le sélectionneur malien Mohamed Magassouba.

Désormais, Charles Traoré marque à la culotte des stars, comme ici, Mauro Icardi du PSG.
Désormais, Charles Traoré marque à la culotte des stars, comme ici, Mauro Icardi du PSG. Image: AP

La CAN est une compétition qui vaut le détour👇

Jean-Pierre Tcheutchoua (Cameroun)

Jean-Pierre Tcheutchoua est un baroudeur du football suisse. Arrivé en Suisse en 1999 en provenance de Yaoundé, il signe à Sion. Par la suite, il s'embarque dans un tour de Suisse qui l'emmène à Aarau, à UGS Genève (première ligue), à Gossau et à Concordia Bâle. Après sa riche carrière de joueur (plus de 100 matchs de Super League), il devient entraîneur. Il prend notamment les reines de la réserve du Stade Lausanne Ouchy (2ème ligue), puis l'équipe féminine du FC Pied-du-Jura. La passion du football habite encore le Camerounais (international à une reprise, en 2007) puisqu'il marque encore des goals avec les vétérans du...FC Renens. Vous avez suivi?

Jean-Pierre Tcheutchoua a pendant longtemps été le roc de la défense du FC Aarau.
Jean-Pierre Tcheutchoua a pendant longtemps été le roc de la défense du FC Aarau. keystone

Matt Moussilou (Congo)

Matt Moussilou est né en 1982, en région parisienne. Il démarre sa carrière à Lille et devient un attaquant renommé en Ligue 1, grâce à ses 40 buts en 140 matchs avec le club du Nord de la France. En 2011, il signe à Lausanne avant de représenter Le Mont puis Yverdon, en Challenge League. En 2017, alors âgé de 35 ans, il rejoint Meyrin en première ligue. Il y inscrira 61 buts en 77 matchs. International espoir français, il fait le choix de représenter, en actif, le pays de ses parents, la République du Congo. Au total, il comptabilisera 11 sélections et 3 buts avec le maillot des «Diables Rouges».

Ici, sous les couleurs de Meyrin, en Coupe de Suisse face au FC Bâle.
Ici, sous les couleurs de Meyrin, en Coupe de Suisse face au FC Bâle. keystone

Guilherme Afonso (Angola)

Afonso est surtout connu pour son but mythique au stade de Suisse en finale de Coupe suisse avec Sion en 2009. L'attaquant, qui a vu le jour à Luanda en Angola, avait démarré sa carrière helvétique à Carouge en 2003 avant de jouer un peu en France (Valence), un peu en Hollande (Twente et Veendam) et beaucoup en Suisse (Sion, GC, Lugano et Vaduz). En 2013, il retourne au pays et joue pour 1º de Agosto et Kabuscorp SC. Trois ans plus tard, retour en Suisse pour rejoindre le...FC Azzurri 90 Lausanne. Il n'y jouera que 6 six matchs. Direction le Tessin pour la fin de carrière du héros valaisan de 2009. Entre 2018 et 2021, il représente le FC Mendrisio, en première ligue et en deuxième ligue interrégionale. Avec un peu plus de succès: 24 matchs et 10 buts.

Afonso, qui offre la Coupe de Suisse au FC Sion contre Young Boys en 2009.
Afonso, qui offre la Coupe de Suisse au FC Sion contre Young Boys en 2009.Image: KEYSTONE

Kamel Chafni (Maroc)

Tout respire le football dans la carrière de Kamel Chafni. De ses débuts en France à Libourne Saint-Seurin jusqu'à sa fin de carrière, la saison passée au...Signal FC Bernex-Confignon, en 2e ligue inter, du côté de Genève. Le Marocain a raccroché les crampons à l'âge de 39 ans. À Bernex, il a pris le temps de planter ses trois derniers buts, en six apparitions. Avant ça, Kamel Chafni a parcouru la France (Libourne, Auxerre, Sochaux, Besançon, Châteauroux, Ajaccio, Brest), puis l'Afrique du Nord (plusieurs clubs au Maroc) et les Emirats Arabes Unis. Avec l'équipe nationale, il sera appelé en tout à huit reprises, participant notamment à la CAN 2013. Une belle – et internationale – carrière qui ne pouvait se terminer que dans la ville la plus internationale du monde, Genève.

Lors de son passage à Auxerre (à droite), en mode admiratif devant le roi Benzema.
Lors de son passage à Auxerre (à droite), en mode admiratif devant le roi Benzema. keystone

Frédéric Nimani (Centrafrique)

Encore une belle carrière, encore un parcours sinueux et encore un passage par la première ligue suisse. Frederic Nimani, formé à l'OM et à Monaco notamment, réalise un début de carrière qui le voit être prêté, à de multiples reprises, par son club monégasque. Après plusieurs expériences plutôt moyennes, il rejoint le FC Fribourg en 2014, alors pensionnaire de première ligue. En deux saisons, il plante quelques buts qui attirent l'attention du voisin, Neuchâtel Xamax. Il ne s'y impose pas vraiment et termine sa carrière à Andorre puis à Besançon. Durant ses 15 ans au niveau professionnel, il est appelé quatre fois par la République centrafricaine, en 2018. Le sélectionneur du pays est alors vaudois, puisqu'il s'agit de Raoul Savoy (revenu, depuis, à la tête de cette même sélection).

Après son passage à Fribourg, Nimani a joué pour Xamax.
Après son passage à Fribourg, Nimani a joué pour Xamax. image: keystone

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

À quel point es-tu Swisstainable?

1 / 6
À quel point es-tu Swisstainable?
source: ©glacier express / stefan schlumpf
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Une fouine sème la pagaille dans un supermarché

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Conseil fédéral dresse un rapport explosif sur la violence en tribunes
Le gouvernement demande que les supporters soient traités plus durement à l'avenir. Les critiques fusent et les villes sont empruntées.

Il n'a certes pas grand-chose à dire dans cette affaire, car les matchs de football relèvent de la responsabilité des cantons et des villes. Mais comme le Parlement lui a demandé de le faire, le Conseil fédéral s'est exprimé sur le thème de la violence des supporters. Et son rapport est très explosif.

L’article