DE | FR

Face à la «pire nouvelle du climat», la Suisse s'inquiète et veut agir

De Simonetta Sommaruga à MétéoSuisse, les réactions se sont multipliées en Suisse suite au rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) publié lundi. Le maître mot? L'action. Tour d'horizon.
09.08.2021, 17:3010.08.2021, 09:42

▶ Simonetta Sommaruga

La Suisse va s'engager pour une protection du climat efficace à l'échelle mondiale lors de la COP26, a assuré la Conseillère fédérale dans un tweet.

«Lors de la COP26, la Suisse s'engagera pour une protection climatique efficace à l'échelle mondiale»
Simonetta Sommaruga, Conseillère fédérale en charge
de l'environnement
twitter

▶ Greenpeace

L'organisation écologiste invite le Conseil fédéral et le Parlement à élaborer le plus rapidement possible des mesures de protection du climat efficaces, socialement acceptables et pouvant être soutenues par la population.

«Nous devons chercher des moyens de protéger le climat qui soient acceptables par la majorité»
Georg Klingler, expert climatique de Greenpeace

▶ MétéoSuisse

Pour l'Office fédéral de météorologie, le constat est sans appel: cette crise entraînera des vagues de chaleur plus intenses et à des fortes précipitations.

«Certaines régions suisses connaîtront des périodes de sécheresse plus fréquentes et plus extrêmes»
MétéoSuisse

▶ Les Verts

Le parti écologiste demande que le Parlement mette en place des mesures pour une place financière respectueuse du climat, la création d'un fonds destiné à encourager la protection du climat ou encore de placer des limites d'émissions de CO2 pour les véhicules.

«La Suisse doit tout mettre en œuvre pour que les objectifs climatiques des Accords de Paris soient atteints»
Delphine Klopfenstein Broggini, conseillère nationale (GE)

▶ Grève du climat

Le rapport du Giec montre clairement que la crise climatique touche désormais toutes les régions de notre planète, écrit pour sa part le mouvement de la Grève du climat sur Twitter.

«Les inondations en Allemagne, les incendies de forêt en Grèce et les vagues de chaleur aux Etats-Unis, soulignent l'urgence de mesures»
Grève du climat
communiqué

Pour éviter les phénomènes météorologiques extrêmes et empêcher que les points de basculement climatique ne soient dépassés, chaque dixième de degré de réchauffement évité compte, ajoutent les activistes dans un communiqué.

▶ XR Lausanne

Pour Extinction rébellion suisse, le rapport du Giec est une des «pires nouvelles» pour le climat. D'après le mouvement, le rapport des experts ne risque pourtant pas de changer les choses. Sur son compte Instagram, XR appelle la population suisse à «rejoindre la rébellion» afin de passer à l'action.

«Le gouvernement ne fait rien pour empêcher la catastrophe? La rébellion contre l'extinction commencera le 3 octobre à Zurich »

▶ Caritas Suisse

Le changement climatique frappe tout le monde, mais les plus pauvres sont les plus durement touchés, s'inquiète Caritas Suisse sur Twitter.

L'organisation qualifie le rapport du Giec de «profondément inquiétant» et estime que le changement climatique progresse de manière incontrôlée. (ats/mndl)

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram

1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Ils innovent pour lutter contre la précarité menstruelle

Plus d'articles «Actu»

Les inondations à New York créent des torrents dans le métro

Link zum Artikel

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, ce champion de bouffe avale 76 hot-dogs en 10 minutes

Link zum Artikel

Baisse importante de l’espérance de vie en Suisse ++ Le chanteur Ed Sheeran testé positif

Link zum Artikel

La Nasa et l'ESA s'allient pour le climat

Les deux agences spatiales veulent partager leur expertise en matière d'observation de la Terre. Le but? Apporter une réponse globale au changement climatique.

Parce que le changement climatique est un défi global qui n'attend pas, l'agence spatiale américaine (Nasa) et l'agence spatiale européenne (ESA) ont formé mardi un partenariat.

L'objectif de ce dernier est de mettre en commun leur expertise en matière d'observation de la Terre. Ils veulent ainsi mieux comprendre le changement climatique.

Ce partenariat a été formalisé par une déclaration d'intention. Cette dernière a été signée par:

Il vise à «tracer le chemin pour apporter une réponse globale …

Lire l’article
Link zum Artikel