DE | FR

Enorme vague de cas Covid dans un EMS suisse, malgré la vaccination

A Neuchâtel, un important foyer d'infection de cas Covid-19 a été identifié dans un EMS. Plus de 70% des résidents ont été touchés, alors qu'ils étaient quasiment tous vaccinés. Deux personnes sont décédées.
22.10.2021, 10:0422.10.2021, 14:32

Sur les 31 résidents, 22 ont été touchés. Pourtant, «le taux de couverture vaccinale des résidents était de 91% et celui du personnel à 66%», a déclaré vendredi Claude-François Robert, médecin cantonal, à Keystone-ATS, confirmant une information de CanalAlpha. Les trois résidents non vaccinés ont, de leur côté, tous attrapé le Covid. Seize résidents sur 28 vaccinés ont aussi attrapé le virus, «ce qui fait un taux de 58%».

Le virus semble avoir été introduit par un membre du personnel. Une personne a été hospitalisée et deux décès ont été dénombrés.

Quarantaines et isolements

En plus des mesures d’isolement et de quarantaine, le médecin cantonal a ordonné trois dépistages du personnel et des résidents. Le dernier dépistage a été réalisé le 19 octobre et n’a plus montré de cas positifs. Les quarantaines ont été levées vendredi pour les personnes sans symptômes.

«Cet exemple montre la haute contagiosité du virus et prouve que face à des personnes avec une immunité affaiblie par l’âge ou la maladie, la protection vaccinale n’est pas totale»

La deuxième dose de vaccin avait été administrée le 23 février. Selon le médecin cantonal, cet EMS est le seul touché: «nous n’avions plus eu de situations comparables depuis le mois d’avril», a-t-il ajouté. (ats/mndl)

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Plus d'article sur le Covid

Mais pourquoi cette fin de Covid paraît sans… fin?

Link zum Artikel

11 cadeaux que le Conseil fédéral devrait offrir aux futurs vaccinés

Link zum Artikel

Le médoc contre le Covid remet-il en cause le certificat et le vaccin?

Link zum Artikel

La Chine manque d'énergie et ça sent le sapin pour vos cadeaux de Noël

Link zum Artikel
Omicron: on en sait enfin plus sur sa dangerosité
Le dernier variant du Covid continue de gagner du terrain. Mais que sait-on de lui à ce jour? Deux études récentes donnent enfin l'espoir officiel d'une évolution moins grave de la maladie.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé un avertissement la semaine dernière: dans les six à huit semaines à venir, plus de la moitié des Européens pourraient être infectés par Omicron. Qu'est-ce qui nous attend? Des études menées en Californie et en Afrique du Sud apportent aujourd'hui des éclaircissements.

L’article