DE | FR
Image: Shutterstock

Une pénurie de smartphones se prépare. Voici comment elle va nous impacter

Fin juillet, Apple a prévenu que ses smartphones allaient souffrir de la pénurie de puces électroniques. Une situation –qui concerne aussi les autres constructeurs– qui va forcer les consommateurs à faire preuve de patience. Et à mettre la main au porte-monnaie.
09.08.2021, 06:0509.08.2021, 09:44
Suivez-moi

«Nous enregistrons quelques pénuries. La demande a été si importante qu'il est difficile d'obtenir l'ensemble des pièces dans les délais que nous essayons d'obtenir». C'est par ces mots prononcés fin juillet que Tim Cook, le patron d'Apple, a officialisé ce que tout le monde redoutait.

«La pénurie de smartphones va être un gros problème cette année»
Jean-Claude Frick, expert digital chez Comparis

Après avoir touché les ordinateurs et les voitures, la pénurie de puces électroniques va désormais également impacter les smartphones. Les Iphones ne sont pas les seuls appareils concernés, les autres constructeurs, à l'image de Samsung, rencontrent tous des problèmes d'approvisionnement cette année.

«Jamais Apple n'a parlé de pénurie avant aujourd'hui. S'ils le disent, c'est que c'est vraiment grave», prévient Jean-Claude Frick, expert digital chez Comparis. Le spécialiste explique que les fabricants ont pu amortir le choc en 2020 car ils avaient constitué des stocks colossaux de processeurs et autres composants électroniques.

«L'an dernier, les constructeurs ont acheté toutes les puces possibles mais cette année, ils ne peuvent pas faire pareil»
Jean-Claude Frick, expert digital chez Comparis

D'où vient la pénurie
de puces électroniques?

Au début de la pandémie, les fabricants ont annulé de nombreux contrats avec leurs fournisseurs. «Sauf que les gens se sont remis à consommer plus vite que ce que pensaient les entreprises, ce qui a amené une situation de pénurie parce que normalement il faut anticiper la production», détaille Jean-Claude Frick.

«Les gens veulent en quelque sorte compenser les difficultés de l'année dernière en achetant une nouvelle TV»
Jean-Claude Frick, expert digital chez Comparis

La situation aurait dû revenir progressivement à la normale mais les consommateurs achètent davantage de matériel électronique aujourd'hui qu'avant le Covid. «La demande est en forte hausse et les pays producteurs ne peuvent pas construire des usines assez vite pour y répondre», souligne l'expert de Comparis.

Un impact sur
les délais et le prix

Conséquence de cette pénurie, Jean-Claude Frick s'attend à ce que les consommateurs doivent faire preuve de patience pour acheter leur nouveau smartphone: «Il y aura des délais, notamment chez Apple et Samsung. Les appareils seront disponibles seulement en petite quantité au moment de leur sortie». L'expert pronostique des retards de quatre à six semaines.

L'autre impact, pour les acheteurs, se situera du côté du porte-monnaie, selon le spécialiste digital. «De nombreux fabricants ont augmenté leurs prix de vente en raison de la pénurie de puces», confirme Stephan Kurmann, porte-parole de Digitec. Il reconnaît que le surcoût se répercute déjà, en partie, sur les clients.

Jean-Claude Frick envisage une hausse inférieure à 10%. À ses yeux, c'est surtout la stratégie que les fabricants vont adopter face à la pénurie qui risque de faire gonfler la facture pour les Suisses. «Les constructeurs vont se concentrer sur les modèles haut de gamme parce que c'est là qu'ils ont plus de marges.»

«Si vous avez besoin d'un smartphone et que celui à 600 ou 700 francs n'est pas disponible, vous allez acheter celui à 900 francs pour ne pas attendre»
Jean-Claude Frick, expert digital chez Comparis

Mais jusqu'à quand est-ce que cette situation de pénurie va durer? «C'est la question à laquelle tout le monde veut répondre. Je pense au moins jusqu'au printemps 2022», prédit le spécialiste. Du côté de Digitec, on se montre plus pessimiste:

«Nous ne pensons pas que la situation s'apaisera avant la fin de l'année 2022»
Stephan Kurmann, porte-parole de Digitec

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram

1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Manif sur la Münsterplatz, Berne

Plus d'articles «Actu»

Les inondations à New York créent des torrents dans le métro

Link zum Artikel

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, ce champion de bouffe avale 76 hot-dogs en 10 minutes

Link zum Artikel

Baisse importante de l’espérance de vie en Suisse ++ Le chanteur Ed Sheeran testé positif

Link zum Artikel

Nous allons vivre moins longtemps (et c'est la faute du Covid, tiens donc)

Le Covid-19 a baissé considérablement l'espérance de vie des Suisses. Au point qu'une telle diminution n'a pas été observée depuis plus de cinquante ans.

Mauvaise nouvelle: la pandémie nous fera probablement mourir plus jeunes. Ou du moins, l'espérance de vie n'a pas connu de baisse aussi drastique que depuis 1944 (chez les hommes) et 1962 (chez les femmes).

En 2020, année marquée par la pandémie, elle a reculé à 81,0 ans chez ces messieurs et à 85,1 ans chez ces dames. Du coup, nos vies seront respectivement plus courtes de 0,9 et 0,5 année.

Pas grand-chose, me direz-vous? Et pourtant!

En Suisse, depuis quelques années, nous mourrons plus.

Hein? …

Lire l’article
Link zum Artikel