DE | FR
Présidentielle 2022

Une femme pourrait piquer sa place à Macron et c'est un sondage qui le dit

Emmanuel Macron fait face à une chute dans les intentions de vote. Dans tous les cas, qu'il s'agisse du premier ou du second tour de la présidentielle, son destin politique se jouera sans doute contre une rivale.
12.01.2022, 13:1412.01.2022, 17:30
Suivez-moi

Après sa sortie retentissante de la semaine passée, affirmant vouloir «emmerder les non-vaccinés», la popularité du chef de l'Etat semblait préservée. Mais une semaine plus tard, ce nouveau sondage affirme qu'Emmanuel Macron a perdu du terrain dans le cœur des Français pour l'élection présidentielle.

Rattrapé par la polémique...?

Selon cette enquête d'opinion, publiée ce mercredi par BFMTV, L'Express et SFR, Emmanuel Macron a perdu environ trois points d'intentions de vote au premier tour.

...ou rattrapé par une femme?

Selon ce sondage, le destin politique de Macron dépendra de toute façon d'une femme.

Au premier tour, Christiane Taubira

La candidature – ou non – de l'ancienne Ministre de la justice aura sans doute un impact sur les intentions de vote au premier tour. Si Christine Taubira se présente, les intentions de vote pour Macron se situent à 22,5% ou 23%.

Si elle ne présente pas, l'écart va se resserrer entre l'actuel président de la République et ses deux principales concurrentes, à savoir Marine Le Pen et Valérie Pécresse, qui sont à égalité avec 17% des intentions de vote.

Cette candidature hypothétique ne change pas grand-chose pour les leaders de la course, comme l'explique BFMTV. Ce sont plutôt celles des candidats en queue de peloton, comme Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Anne Hidalgo qui s'en retrouveront impactées.

Au second tour, Marine Le Pen ou Valérie Pécresse

Mais Macron perd également de son avance pour le second tour, lors duquel il semblerait pour l'instant qu'il affronte une concurrente.

S'il s'agit de Marine Le Pen, le chef de l'Etat est toujours donné gagnant, mais il perd un peu de terrain. Il l'emporterait avec 54,5% des voix si le second tour avait lieu aujourd'hui, contre 45,5% pour sa rivale. Jamais les deux candidats n'ont été aussi proches. En 2017, Emmanuel Macron avait emporté la présidentielle avec 66,1% des voix.

Et dans l'hypothèse où Macron affronte Valérie Pécresse, les deux candidats sont donnés à égalité. Depuis la victoire de la présidente de la région Ile-de-France au congrès des Républicains en décembre dernier, les deux candidats sont, en effet, au coude-à-coude.

Sinon, il y a aussi le patron de Free qui se prend pour le président dans une pub...

Plus d'articles sur la présidentielle française 2022

Panique dans la gauche française, à poil avant la bataille

Link zum Artikel

Et si Zemmour se voyait empêché de participer à la présidentielle?

Link zum Artikel

Pourquoi Valérie Pécresse la «bourgeoise» peut gagner la présidentielle

Link zum Artikel

Le débat Zemmour-Mélenchon résumé en 11 tweets

Link zum Artikel
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Macron «fraudeur»: les complotistes se déchaînent
Réélu dimanche président de la République, Emmanuel Macron fait face à des rumeurs et accusations de fraude. Ou quand le complotisme à l'américaine s'invite en France.

La Fraude, avec un grand «F». Cet incontournable du conspirationnisme n’a pas épargné l’élection présidentielle française. La figure du vainqueur, Emmanuel Macron, «l’ami des riches et des labos», est pour beaucoup dans ces soupçons de fraude accueillant sa victoire comme le crucifix tendu face au démon.

L’article