DE | FR
Bild

Image: shutterstock

Si peu de voyageurs en 2020 qu'on se serait cru dans les années 1980

Juste ciel! Pandémie oblige, le nombre de passagers dans les aéroports suisses a chuté l'an dernier. Alors qu'ils étaient 60 millions à prendre l'avion en 2019, seuls 16,5 millions de voyageurs ont tutoyé les nuages en 2020.



Les avions sont restés cloués au sol et les passeports rangés au fond d'un tiroir l'an dernier, le virus ayant largement grippé les rouages de l'aviation.

En 2019, pas un nuage à l'horizon: ce sont près de 60 millions de passagers qui avaient embarqué ou atterri dans les aéroports suisses. L'an dernier, coup de tonnerre: ils n'étaient plus que 16,5 millions, ce qui représente une chute de 72%. Soit le même nombre de voyageurs que dans les années 1980 selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Il n'y a pas que les passagers qui ont déserté le ciel, les avions aussi ont davantage rendu visite aux halles du tarmac qu'aux nuages. On n'a compté que 166 758 décollages et atterrissages, pour un recul de 64%. La baisse la plus forte a touché Lugano: l'aéroport a enregistré 98% de mouvements en moins. Les deux sites les plus fréquentés s'en tirent mieux: Zurich a subi un recul de 66% et Genève de 63%.

Le fret a été un peu moins gravement foudroyé: le nombre de tonnes transportées a baissé de 40% seulement. Tous les grands aéroports sont concernés sauf celui de Bâle-Mulhouse qui a pris son envol avec une augmentation de 3%.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un aumônier catholique défie Rome et bénit des couples gays à Zurich

L'action de Meinrad Furrer se place dans une dynamique européenne plus large qui proteste contre le refus de Rome d'autoriser la bénédiction de couples non hétéros.

Meinrad Furrer a béni des couples homosexuels, lundi, à Zurich. L'action de cet aumônier catholique s'inscrit dans le cadre d'une protestation en Europe contre le refus de Rome d'autoriser la bénédiction de couples non hétérosexuels.

La cérémonie a eu lieu entre 16h et 21h sur le kiosque à musique du parc du Platzspitz à Zurich, non loin de la gare centrale. Les couples étaient assis sur un banc arc-en-ciel lorsqu'ils ont été bénis.

Selon Meinrad Furrer, il s'agissait de la première bénédiction …

Lire l’article
Link zum Artikel