DE | FR

Elon Musk assure que son robot n'est pas là pour détruire l'humanité

Elon Musk a présenté «Tesla Bot» qui fonctionne avec la même intelligence artificielle que celle utilisée dans les voitures électriques.
20.08.2021, 14:1020.08.2021, 16:18
Elon Musk a annoncé que son entreprise se lançait dans la construction de robots.
Elon Musk a annoncé que son entreprise se lançait dans la construction de robots.youtube

Elon Musk a annoncé le lancement d'un prototype de robot humanoïde appelé «Tesla Bot». Le projet a été dévoilé de manière inattendue à la fin de la présentation de Tesla – une «journée de l'intelligence artificielle» (IA) – l'entrepreneur et multimilliardaire n'a pas révélé des masses de détails pour l'heure, seulement quelques diapositives PowerPoint.

Pourquoi ce projet?

«Tesla est certainement l'entreprise de robotique la plus importante au monde, parce que les voitures sont des robots semi-conscients sur roues, avec un ordinateur de bord dédié à la conduite autonome. Cela fait sens de donner à tout ça une forme humanoïde.»
Elon Musk, patron de Tesla

Elon Musk a aussi évoqué de «profondes implications pour l'économie», puisque «l'économie est fondée sur le travail». Il envisage ainsi un monde où l'effort physique ne sera plus obligatoire, mais «un choix».

Il croit au risque que l'intelligence artificielle ne fasse concurrence à la civilisation humaine et espère, grâce à Neuralink, arriver à une «symbiose» entre les humains et ces technologies.

Que sait-on sur ce robot?

Au cours de la présentation, Elon Musk a plaisanté sur le fait que les robots de Tesla n'allaient pas prendre le pouvoir...

«Vous pourrez lui échapper en courant plus vite que lui a priori»
Elon Musk

Le fantasque milliardaire a expliqué que l'humanoïde métallique sera capable d'effectuer des tâches répétitives et sera conçu à partir de la même technologie que les véhicules semi-autonomes de la société.

Tesla Bot en vidéo 👇

Dans le détail:

  • Il mesurera 1,72 mètre.
  • Pèsera 57 kilogrammes
  • Pourra soulever ou porter 20 kilogrammes.
  • Sa vitesse de déplacement maximale sera de 8 km/h.

Le Tesla Bot est censé utiliser les technologies utilisées dans les voitures électriques de la marque. Les véhicules eux-mêmes, a rappelé Musk, sont déjà des robots «semi-conscients» capables de sentir et de réagir à l'environnement.

Ainsi, la tête sera équipée des caméras Autopilot utilisées par les véhicules Tesla pour détecter l'environnement et comprendra un écran pour afficher les informations. En interne, il serait contrôlé par l'ordinateur «Full Self-Driving» (FSD) de Tesla.

C'est pour quand?

Le fantasque entrepreneur a promis pour l'année prochaine un premier prototype du «Tesla Bot», qui aura cinq doigts aux mains et une silhouette androgyne noire et blanche.

Le but de la présentation, qui portait essentiellement sur le développement des technologies de conduite autonome, était d'attirer de nouveaux ingénieurs. D'ailleurs vous pouvez postuler 👇.

(ats/jah)

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Après la fintech, la biotech et la foodtech, voici la sextech

Link zum Artikel

Vous aviez peur des chiens robots? Ils sont maintenant dotés d'une arme

Link zum Artikel

Ce petit robot tout mignon est un véritable chien de garde

Link zum Artikel

A Séoul, des milliers de chalets suisses conçus par une machine

Link zum Artikel
Musk, cet exaspérant parfum d'influence
Il fait rouler la Tesla, pousser le bitcoin, chauffer le tweet, manger le pauvre, voler la fusée et rêver le quidam. Mais Elon Musk, c'est d'abord le chef de file d'une nouvelle puissance économique mondiale qui se planque derrière les codes abrutissants et narcissiques de notre ère pour jouer au gars cool. Il est où Bernard Arnault?

Il investit et engrange comme un bourrin, mais tweete comme un adolescent en pleine décompensation narcissique. Mr. Tesla s’ennuie tellement depuis qu’il jongle avec les milliards qu'il passe ses journées à papoter avec l’ONU sur les réseaux, pour prouver au monde qu’il est en mesure de sauver tous les affamés du globe. Dernière hystérie médiatique? Un appel à ses fans pour savoir s'il devait vendre (ou non) une partie de ses actions Tesla.

L’article