DE | FR

Des «gilets jaunes» condamnés pour le saccage de l'arc de Triomphe

Des graffitis recouvraient le monument et l’intérieur saccagé par les émeutiers.
Des graffitis recouvraient le monument et l’intérieur saccagé par les émeutiers.Image: EPA
Huit personnes ont été condamnées jeudi à de la prison avec sursis ou du travail d'intérêt général pour leur rôle dans le saccage de l'arc de Triomphe pendant une manifestation en 2018.
26.03.2021, 05:0726.03.2021, 06:09

Le monument avait été pris d'assaut par des gilets jaunes pendant leur «Acte Trois» en 2018. Tous les accusés ont été reconnus coupables d'y être entrés par effraction. Les principaux responsables des «scènes apocalyptiques» décrites par le tribunal pendant l'audience n'ont jamais été identifiés.

Des dégâts estimés à 1 million d'euros

A l'audience, plusieurs prévenus avaient assuré ne pas avoir eu d'autre choix que de se «réfugier» dans l'arc de Triomphe par «panique», alors que c'était «l'anarchie totale» dehors. Le tribunal n'a pas été convaincu. «Il y avait d'autres moyens d'échapper au gaz lacrymogène», leur a répondu la présidente.

Une sculpture à l’intérieur de l'Arc avait été vandalisée.
Une sculpture à l’intérieur de l'Arc avait été vandalisée.

70 heures de travaux d'intérêt général

Ceux qui ont commis des dégradations ont écopé de peines de prison avec sursis. Ceux qui ont volé dans le monument des cartes postales, des tours Eiffel ou des arcs de Triomphe miniatures devront eux s'acquitter d'une amende de 100 euros. Tous devront effectuer 70 heures de travaux d'intérêt général.(ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Sept hommes envoyés en prison pour avoir volé une porte au Bataclan
La porte métallique sur laquelle l'œuvre a été peinte a été retrouvée en juin 2020 dans une ferme, en Italie. Au total, ce sont sept hommes qui ont été condamnés pour le vol de la «jeune fille triste» de Banksy.

En janvier 2019, l'œuvre de Banksy, réalisée en l'hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris, avait été volée. Jeudi, sept hommes ont été condamnés à des peines pouvant aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement ferme.

L’article