DE | FR

A cause du Covid, les soldats suisses sont (un peu) punis, explications

Le pire ennemi de l'Armée suisse a été identifié et il s'appelle coronavirus. Si vous êtes une recrue, votre vie va changer (et des fois pas en bien)
24.12.2021, 10:1124.12.2021, 12:24

Pour entrer à l'école de recrue

Il faudra que les recrues se ramonent le nez. Un test PCR ou antigénique est désormais imposé aux militaires. Evidemment il faudra que le résultat soit négatif pour entrer à la caserne. Le coût du test sera remboursé par l’armée, mais que faire s'il est positif?

  • Les personnes dont le résultat serait positif et/ou qui présenteraient des symptômes sont tenues de rester chez elles, de se mettre en quarantaine conformément aux directives de leur médecin cantonal et de s’annoncer auprès du commandement de leur école. Jusqu’à ce qu’elles soient guéries.
  • Si leur état de santé le leur permet, elles commenceront leur instruction à distance.

Confiné en caserne

Le Covid punit un peu les soldats. En effet, pour maintenir des conditions favorables sur le front du Covid, les sorties et congés des militaires seront suspendus pendant au moins tout le mois de janvier pour les écoles de recrues et de cadres ainsi que les services de perfectionnement de la troupe.

Par ailleurs, la suspension permettra aussi de mettre suffisamment de temps à disposition pour obtenir une vue d’ensemble de l’état de santé des soldats suisses à l’aide de tests réguliers en service.

Quand est-ce que ces mesures seront-elles levées?

Cela dépend de l'évolution de la situation épidémiologique. Le commandement de l’armée analyse l’évolution de la situation très en détail.

Le retour de l'instruction à distance?

En tant que mesure de protection supplémentaire, une nouvelle entrée en service échelonnée est également envisagée pour l’école de recrues d’hiver, ce qui impliquerait un début d’instruction à distance pour une partie des cadres et des recrues. Cette façon de faire avait déjà été mise en œuvre il y a un an. La décision finale sera prise début 2022.

Pourquoi l'armée ne supprime pas simplement l'école de recrues?

Selon le commandement, les écoles de recrues et de cadres sont essentielles pour l’engagement de l’armée et la garantie à long terme de ses effectifs. C’est pourquoi il est judicieux de les maintenir comme prévu. Il en va de l’intérêt de la disponibilité de base de l’armée, et donc aussi du soutien que celle-ci peut apporter – à l’avenir également – aux autorités civiles. Par exemple en appui au système sanitaire. (jah)

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo.

Plus de Covid? En veux-tu en voilà

Tanja Stadler: «Il est trop tôt pour dire si nous nous ferons vacciner régulièrement»

Link zum Artikel

«On pourra se détendre mi-avril»: ce virologue se montre optimiste sur Omicron

Link zum Artikel

Des milliers de Pékinois en quarantaine forcée ++ L'île de Pâques réouvre ses frontières

Link zum Artikel

Les vaccinés à bout envers les non-vaccinés? «Il y a un grand malaise»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les ovnis existent-ils? Le gouvernement américain mène l'enquête
Mais oui, c'est sérieux! Les petits bonhommes verts ont bien fait l'objet d'une séance du Congrès américain cette semaine. Alors, doit-on s'attendre à voir des soucoupes volantes planer quelque part au-dessus de nos têtes?

Il n'y a que les Américains pour poser de tels sujets sur la table de leur Parlement: les objets volants non identifiés, plus familièrement abrégés «ovnis».

L’article