DE | FR
En janvier, des militants avaient protesté contre cette loi devant le Parlement hongrois.
En janvier, des militants avaient protesté contre cette loi devant le Parlement hongrois.

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

La Hongrie a adopté mardi un texte qui proscrit la «promotion» de l'homosexualité auprès des moins de 18 ans. Les défenseurs des droits LGBTQIA+ sont inquiets.
15.06.2021, 17:3815.06.2021, 19:14

Les Hongrois de moins de 18 ans pourraient ne plus avoir le droit de regarder «Friends», «Brigdet Jones» ou «Harry Potter».

Ce mardi, le pays a adopté un texte qui proscrit la «promotion» de l'homosexualité auprès des mineurs. Cette décision intervient à l'heure où le gouvernement souverainiste de Viktor Orban multiplie les restrictions visant les LGBTQIA+.

157 oui sur 199 députés

L'amendement a été approuvé par 157 députés sur 199 dont ceux du parti au pouvoir, le Fidesz. L'article entend «protéger les droits des enfants».

Le texte de l'amendement:

«La pornographie et les contenus qui représentent la sexualité ou promeuvent la déviation de l'identité de genre, le changement de sexe et l'homosexualité ne doivent pas être accessibles aux moins de 18 ans.»

Pubs, livres, contes, séries?

Les programmes éducatifs ou les publicités de grands groupes solidaires des minorités sexuelles et de genre ne seront plus autorisés. Il devrait en être de même pour les livres, les films et les séries où l'homosexualité est évoquée.

A l'automne 2020, un recueil de contes et légendes dédramatisant l'homosexualité s'était déjà attiré les foudres du pouvoir. Le Premier ministre avait appelé à «laisser [les] enfants tranquilles».

Contexte hostile aux LGBTQIA+

Les défenseurs des droits LGBTQIA+ s'inquiètent. «Le texte de loi est, à dessein, très ambigu», souligne Zsolt Szekeres, représentant du comité Helsinki qui défend les droits humains.

Des milliers de personnes étaient déjà descendues lundi soir dans les rues de Budapest pour fustiger les «cruelles campagnes politiques» du pouvoir.

En décembre, le gouvernement avait déjà interdit de facto l'adoption par les couples de même sexe et inscrit la notion traditionnelle de la famille et du «genre» dans la Constitution. (ats/as)

Avant Orban, la Hongrie était progressiste
Avant le retour au pouvoir de Viktor Orban en 2010, c'était pourtant l'un des pays les plus progressistes de la région: l'homosexualité y avait été dépénalisée dès le début des années 1960. L'union civile entre conjoints de même sexe avait aussi été reconnue dès 1996.
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Disney présente son premier personnage gay
Avalonia, l’étrange voyage, le nouveau film d'animation de Disney, présentera son premier personnage homosexuel en fin d'année. «Un pas de géant» pour Clark Spencer, directeur de Walt Disney Animation.

Le 17 juin dernier, au Festival international du film d'animation d'Annecy, la bande-annonce de Avalonia, l’étrange voyage a été dévoilé. L'occasion de découvrir Ethan Clide, le premier personnage gay de Disney. Le film d'animation est attendu en salle pour la fin de l'année.

L’article