DE | FR
Image: Twitter

Le FC Lucerne maîtrise mieux le ballon que Photoshop 😂

Pour annoncer la nomination de Mario Frick, le club de Suisse centrale a mis la tête de son nouvel entraîneur sur le corps de son ancien (Fabio Celestini), en espérant que ça passe inaperçu. Raté!
22.12.2021, 11:4522.12.2021, 12:01

On dit souvent d'un entraîneur viré qu'il s'est fait couper la tête par ses dirigeants. C'est particulièrement vrai pour Fabio Celestini, remercié le 22 novembre après une nouvelle défaite à Lugano. Le coach vaudois ne le savait pas encore à ce moment-là, mais il allait être encore malmené par son ancien employeur quelques semaines plus tard.

Car pour annoncer la nomination de son nouvel entraîneur Mario Frick, le FCL a ressorti une vieille image de Celestini et a simplement remplacé la tête de ce dernier par celle de son successeur. Signe que les techniciens sont vite oubliés.

C'est l'internaute Harry Schlender qui s'est aperçu de cette supercherie qui n'est pas évidente au premier coup d'oeil. Car il faut avouer que le montage est bien fait. Le chef de comm' a pris soin de gommer les initiales de Fabio Celestini («FC») sur le sweat, de travailler les contours du cou et de rehausser les couleurs. Un vrai travail d'orfèvre.

Ce qui a causé sa perte, c'est la réapparition de la photo originale, la comparaison entre les deux images ne laissant guère place au doute.

Faut-il y voir un manque de respect envers Fabio Celestini? Ou envers le nouvel entraîneur lucernois? On penche plutôt pour une maladresse consécutive à la date de l'annonce. Mario Frick a en effet été nommé à la tête du FCL mardi, soit deux jours après le début de la trêve hivernale. Le club voulait le présenter dans son nouveau costume d'entraîneur, c'est à dire avec les sponsors (Otto's et Craft) bien en évidence, mais les joueurs sont en vacances et Frick n'a pas pu donner le moindre entraînement. Lucerne s'est donc arrangé avec ses archives en espérant que ça passe inaperçu. Raté!

(jcz)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Après le sport, le réconfort 👇

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Incompétence, pingrerie, désordre: quel avenir pour le foot romand?
Après la relégation de Lausanne, Sion est à nouveau en danger, tandis que Servette enchaîne des parcours relativement neutres. Avis pointus et aiguisés sur un déclin romand qui dure depuis 23 ans.

Si Zurich a pu devenir champion avec un fonctionnement à l’ancienne, constitué d’un système patriarcal (un mécène comme à Sion) et de ressources locales (un vivier comme à Servette), pourquoi le football romand, lui, est-il incapable de remporter le moindre titre depuis 1999? Pourquoi semble-t-il voué à une destinée obscure et velléitaire, quelque chose d'irrémédiablement provincial?

L’article