DE | FR

L'Espagne expulse 1500 migrants sur les 6000 arrivés depuis le Maroc

epa09207749 Hundreds of young Moroccans cross the border with Spain along the coast next to the town of Castillejos, also known as Fnideq, Morocco, 17 May 2021. The Spanish Government Delegation in Ceuta has reported that the number of Moroccan illegal migrants who have managed to enter Ceuta is around 5,000 people.  EPA/Mohamed Siali

Image: sda

6000 migrants, dont un millier de mineurs, sont parvenus lundi à atteindre l'enclave espagnole de Ceuta, arrivant par la mer ou par voie terrestre. Un triste «record». L'Espagne annonce mardi avoir expulsé 1500 d'entre eux de retour vers le Maroc.



Arrivant du Maroc, dès les premières lueurs du jour jusque tard dans la nuit de lundi à mardi, les arrivées de migrants se sont multipliées sur le territoire espagnol de Ceuta, situé au nord-ouest du Maghreb.

A l'aube, ils n'étaient encore qu'une centaine, mais au fil des heures, le flot n'a cessé de gonfler, jusqu'à atteindre 6000 personnes. Les autorités espagnoles parlent d'un «record» pour une journée. Parmi eux, un homme a trouvé la mort en se noyant, selon la préfecture locale.

Les autorités espagnoles ont annoncé avoir expulsé mardi 1500 des quelques 6000 migrants entrés la veille dans l'enclave espagnole de Ceuta. Le ministre a défendu ces renvois, affirmant qu'ils étaient «conformes à la loi et aux traités internationaux et aux accords avec le Maroc».

Des migrants issus d'un conflit au Sahara occidental

Le conflit au Sahara occidental, ancienne colonie espagnole classée «territoire non autonome» par l'ONU en l'absence d'un règlement définitif, oppose depuis plus de 45 ans le Maroc au front Polisario, soutenu par l'Algérie. Le Polisario réclame un référendum d'autodétermination alors que Rabat, qui considère le Sahara comme une «cause nationale», propose une autonomie sous sa souveraineté.

Accueillis dans des hangars

Des jeunes hommes, mais aussi des enfants et des femmes comptaient parmi ces migrants, venus par la mer, à la nage, utilisant parfois des bouées gonflables ou des canots pneumatiques. D'autres encore sont arrivés en marchant, à la faveur de la marée basse.

Interrogée sur leur hébergement, la préfecture a précisé que toutes ces personnes devaient être accueillies dans des hangars sur une des plages de Ceuta, mais que les autorités se réunissaient pour évaluer la situation, sans précédent.

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montraient de jeunes migrants, parfois en maillots de bain ou tout habillés, débarquant sur les plages de rochers, sous le regard des forces de l'ordre marocaines, qui ne réagissent pas dans un premier temps, avant de repousser la foule de curieux:

Le ministère espagnol de l'intérieur a annoncé lundi soir dans un communiqué le «renforcement immédiat des effectifs de la garde civile et de la police nationale dans la zone» avec 200 agents supplémentaires. (ats/afp)

Manifestations européennes en soutien à la Palestine

1 / 9
Manifestations européennes en soutien à la Palestine
source: epa keystone / martial trezzini
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le maire de New York offre des frites aux vaccinés

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

Plus d'un millier de migrants arrivent en Espagne, pourquoi? 5 réponses

Ces gens sont arrivés, pour la plupart, à la nage. D'où viennent-ils? Qui sont-ils? Cinq questions pour tenter de saisir les enjeux.

Au moins 2700 personnes sans papiers, dont 700 seraient mineures auraient rejoint l'enclave espagnole de Ceuta, rapporte le quotidien El País. Un peu plus tôt l'AFP parlait de 1000 personnes et 300 mineurs.

L'arrivée de 2700 migrants en une seule journée à Ceuta est un événement sans précédent. Non seulement en raison du nombre record d'arrivées, mais aussi en raison du contexte sanitaire délicat dans lequel il se produit.

Les premières arrivées ont eu lieu dans la matinée, alors que ces …

Lire l’article
Link zum Artikel