DE | FR
Le journal Le Monde a recueilli une dizaine de t

Une enquête pour viols était ouverte contre l'ancien présentateur de TF1 depuis février. Image: sda

L'enquête pour viols visant Patrick Poivre d'Arvor classée sans suite

Le parquet de Nanterre a refermé, ce vendredi, l’enquête visant l'ancien présentateur de TF1, ouverte il y a quatre mois.



L'enquête pour viols visant l'ancien présentateur star du journal télévisé de TF1, Patrick Poivre d'Arvor, a été classée sans suite pour «prescription» ou pour «insuffisance de preuves», a indiqué, ce 25 juin, le parquet de Nanterre.

Quatre mois après l'ouverture de l'enquête, faisant suite au dépôt de plainte de l'écrivaine Florence Porcel, qui accuse le journaliste de 73 ans de lui avoir imposé un rapport sexuel en 2004 et une fellation en 2009, «ces faits (...) ne peuvent caractériser le crime de viol dans la mesure où aucun élément ne permet de confirmer les propos de l'un ou de l'autre concernant l'existence de cette scène», a écrit la procureure de Nanterre Catherine Denis dans un communiqué transmis à l'AFP.

En tout, vingt-trois femmes ont témoigné pour cette enquête et huit plaintes ont été déposées. (ats)

Plus d'articles en lien avec la justice:

Mais où est donc passée la présomption d'innocence?

Link zum Artikel

Dieudonné ne se présente pas devant la justice genevoise

Link zum Artikel

Notre démocratie attaquée par les minorités, la justice et les antisystèmes

Link zum Artikel

Un restaurateur lésé par les mesures Covid obtient gain de cause

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Scène de viol reconstituée à la télé, animateur condamné

Un présentateur d’une télé privée ivoirienne a invité un «violeur repenti» à simuler une agression sexuelle. L’émission a outré l’opinion publique. Les deux hommes ont été condamnés par la justice.

Un talk-show télévisé a suscité l’indignation générale en Côte d’Ivoire, selon les médias locaux. Yves de Mbella, l’animateur de l’émission, a invité un violeur repenti lundi soir sur la télé privée Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI).

Jusque-là très coté dans le milieu du show-business, le présentateur vedette a organisé la reconstitution d’une scène de viol au cours de laquelle le violeur a montré comment il s’y prenait avec ses victimes. Il lui a également demandé si ses victimes …

Lire l’article
Link zum Artikel