DE | FR
Max Woosey posant devant sa tente le 5 janvier 2021 après presque un an de camping nocturne.
Max Woosey posant devant sa tente le 5 janvier 2021 après presque un an de camping nocturne.
Image: Instagram

A 11 ans, il dort un an dans son jardin et récolte plus de 500 000 francs

Dimanche soir marquera la dernière nuit de Max Woosey passée dans la tente de son jardin. Une initiative que le jeune Anglais a lancée le 28 mars 2020 afin de collecter des fonds pour la recherche contre le cancer.
28.03.2021, 14:2628.03.2021, 18:08

«Promets-moi que tu vas vivre une aventure dans cette tente». Tels ont été les derniers mots du voisin de Max, Rick Abbot, décédé en février 2020 à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer.

Un mois plus tard, l'enfant vivant dans un petit village de Devon honorait cette volonté en aménageant dans son propre jardin une tente offerte par le défunt. Alors âgé de 10 ans, Max Woosey se donne comme défi d'y dormir tous les soirs. Cette initiative qu'il nomme «Just Giving» («juste donner») a alors pour but de collecter des fonds pour North Devon Hospice, une organisation caritative s'occupant de personnes atteintes de cancer et qui a notamment accompagné Rick Abbot.

Ampleur nationale

L'information fait très rapidement le tour de l'Angleterre. En quelques mois, plusieurs médias relaient le quotidien du jeune garçon qui maintient ses nuits à l'extérieur même en période de pluie. La situation de Max Woosey crée l'émoi chez de nombreux habitants qui lui font don de nombreux matériaux de camping.

«Nous ne pensions pas que c'était une bonne idée, mais il a persévéré et le fait que tout cela ait été dirigé par lui, et non par nous, est incroyable»
Rachael Woosey, la mère de Max

Des célébrités telles que Bear Grylls, tête de gondole de la version originale de l'émission «Cauchemar en cuisine» finissent même par prendre part au projet en encourageant le jeune garçon sur les réseaux sociaux.

Un nouveau challenge

365 nuits plus tard, Max Woosey aurait réussi à récolter près de 440 000 livres sterling, soit l'équivalent de 560 000 francs. L'intégralité du montant sera versé au North Devon Hospice dont les événements de collecte de fonds pour la recherche contre le cancer se sont vus annulés par la pandémie de Covid-19.

Cette semaine, l'enfant âgé de 11 ans a appelé à un mouvement mondial. En lançant sur Facebook le «Max's Big Camp Out», il encourage les enfants du monde entier à passer la nuit de samedi 27 mars 2021 dans une tente au cœur de leur jardin ou leur maison. Ce afin de célébrer la collecte de fonds, mais aussi la dernière nuit de Max sous les étoiles. Une centaine de personnes ont répondu présent.

(mndl)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Depuis 7 ans, cet homme bloque des routes et personne ne sait pourquoi

Un Anglais crée de multiples embouteillages en se tenant debout au milieu de la circulation, dans le Pays de Galles. Personne n'a la moindre idée de pourquoi il le fait depuis plusieurs années, et l'homme, qui risque aujourd'hui la prison, n'a clairement pas l'intention de le dire.

La presse anglophone le surnomme «L'Homme silencieux». Depuis 2014, David Hampson bloque régulièrement la circulation de nombreuses routes, dans le sud du Pays de Galles. Âgé de 51 ans, l'homme opère constamment de la même manière: se tenir debout, au milieu du trafic, sans énoncer un mot.

Même lorsqu’il est menotté, l'Anglais refuse d’expliquer ses motivations. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé de les connaître, arguent les policiers. Notamment afin de lui proposer une …

Lire l’article
Link zum Artikel