DE | FR
Illustration fh suisse/flavia korner
Work in progress

Comment survivre aux entretiens d'embauche

Obtenir un entretien d’embauche représente une petite victoire. Mais à la fin, une seule personne gagne. Des spécialistes en ressources humaines t’expliquent comment te distinguer des autres, mais aussi pourquoi il est important d’avoir des exigences.
22.04.2021, 11:3022.04.2021, 15:05
Larissa Speziale

Ton profil est le bon. Maintenant, il ne te reste plus qu’à convaincre en personne. «Lors d’un entretien, l’employeur veut s’assurer que tu lui conviens aussi du point de vue humain», explique Ramiya Ravichandran, spécialiste en recrutement auprès de l’entreprise de placement Randstad.

Stephan Burkartest est responsable des next Career Services de la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse (FHNW). Son premier conseil: «Sois authentique, reste toi-même. Montre tes qualités, mais ne te réinvente pas». Ce qui semble simple l’est moins lorsque l’on est nerveux. Par chance, savoir comment procéder aide à y remédier.

dr

Prépare-toi, et la moitié du travail est faite

En partenariat avec FH Suisse
L'association FH Suisse fournit le contenu de ce blog. Il est question du monde du travail, de carrière, d'éducation et de formation. Il ne s'agit pas d'un contenu payant

Cherche des informations sur l’entreprise et sur ton interlocuteur. «Réfléchis aux questions que tu souhaites poser. Tu montreras ainsi ton intérêt et cela pousse au dialogue», déclare Stephan Burkart. Ramiya Ravichandran complète: «Pense à des exemples qui te permettent d’illustrer comment tu as réagi dans une situation donnée». Choisis ton habillement avec soin (rends-toi sur le site Internet de l’entreprise ou les réseaux sociaux pour découvrir quel type d’apparence privilégient les collaborateurs) et prévois ton trajet. Si l’entretien a lieu en ligne, cherche un endroit calme avec un arrière-plan neutre et fais face à une source de lumière.

La première impression compte

Des études montrent que la communication non verbale exerce une influence très importante sur la manière dont nous perçoivent les autres. Ainsi, la célèbre étude du professeur Mehrabian, citée à maintes reprises, indique que la voix compte 4,5 fois plus que les mots utilisés; le langage corporel, quant à lui, revêt 1,5 fois plus d’importance que la voix. Conclusion: des expressions du visage positives, un langage corporel dynamique (ne croise pas les bras!), ainsi qu’une voix claire et sympathique comptent plus que des déclarations parfaites. Bien entendu, le contenu ne saurait être négligé, mais tu pourras rattraper une formulation peu habile grâce à l’expression de ton visage.

Tes exigences comptent elles aussi

«L’idée est certes que l’entreprise veuille t’engager, mais il est tout aussi important que l’employeur te convienne», continue Stephan Burkart. Tu es en droit d’avoir des attentes. Et savoir ce que l’on veut s’avère utile. L’entretien d’embauche te révélera une partie de la culture d’entreprise. Pose-toi des questions comme «Cette culture me convient-elle?» «Les collaborateurs semblent-ils sympathiques?»

dr

N’oublie pas le suivi

«Si tu as une bonne impression après le premier entretien, n’hésite pas à écrire un e-mail de remerciement à ton interlocuteur le lendemain. Cela te permettra de démontrer à nouveau ta motivation et de marquer quelques points supplémentaires», explique Stephan Burkart.

Or, même si tu as respecté toutes les règles, il est possible que tu n’obtiennes pas le poste. Pour Ramiya Ravichandran, il est important de ne pas prendre un refus personnellement: «Il ne s’agit pas d’un non envers ta personne. Souvent, ce sont juste les détails qui font la différence». Une maigre consolation. La déception est souvent grande, mais la réalité est simplement ce qu’elle est: vous n’étiez pas faits l’un pour l’autre.

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Fraude fiscale: nouvelle galère en vue pour Donald Trump

Link zum Artikel

Le montant investi par les banques suisses dans le charbon donne le tournis

Link zum Artikel

La crise ukrainienne représente une menace pour la croissance mondiale

Link zum Artikel

Amazon double ses profits à 14 milliards de dollars (merci le Covid)

Link zum Artikel

Bientôt 2 francs le litre d'essence en Suisse? Etat des lieux en 4 points

Link zum Artikel

Le nombre d'utilisateurs de Facebook baisse pour la première fois

Link zum Artikel

Année calamiteuse: Credit Suisse perd 1,6 milliard de francs en 2021

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les entrepreneurs de demain se mesurent aux «SwissSkills»
Un nouveau volet viendra s’ajouter aux «SwissSkills 2022»: Comme leur nom l’indique, les «EntrepreneurSkills» ont pour but d’encourager l’esprit entrepreneurial. Selon le vice-président Georg Berger, la Suisse accuse du retard sur l’Union européenne (UE) en termes de formation entrepreneuriale.

Après une édition amincie, les «SwissSkills 2022» auront lieu à Berne dans leur étendue habituelle. Au cours des dernières années, les concours destinés aux apprentis et aux jeunes professionnels sont devenus très populaires à l’échelle nationale comme internationale. Chaque médaille remportée par un électricien, pâtissier ou technicien informatique suisse aux «EuroSkills» ou aux «WorldSkills» est célébrée. Et ces récompenses reflètent bien la qualité de notre système de formation dual. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que l’événement grandisse édition après édition. Dernière nouveauté en date: Les participants peuvent démontrer leurs talents en matière d’entrepreneuriat.

L’article