DE | FR

L'assassin de la jeune médecin condamné à Genève

Vue de la porte d'entree du Palais de Justice avec ces deux drapeaux le Suisse et le genevois, photographie, ce jeudi 2 juillet 2020 a Geneve. Le Palais de Justice ou se trouvent le Tribunal de premiere instance civile et la Cour de justice. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Image: KEYSTONE

Un Finlandais atteint de schizophrénie paranoïaque a été condamné vendredi à sept ans de prison et à l'internement pour l'assassinat et le viol d'une jeune médecin à Genève.



Les faits sont glaçants et relèvent de l'indicible, a relevé Fabrice Roch, le président du Tribunal correctionnel. L'homme a profané le corps de la victime de son vivant et alors qu'elle était morte, a-t-il indiqué.

Le Tribunal correctionnel l'a reconnu coupable de meurtre avec la circonstance aggravante de l'assassinat, de viol, d'atteinte à la paix des morts, de contrainte, de séquestration et de vol. La peine prononcée tient compte de la responsabilité fortement restreinte au moment des faits. L'homme est atteint de schizophrénie paranoïaque.

«Voyage pathologique»

Malade depuis plusieurs années mais refusant de se soigner, l'homme qui se sentait persécuté, vagabondait à travers le nord de l'Europe dans une espèce de «voyage pathologique» avant d'arriver à Genève le 13 mars 2018 à bord d'un véhicule volé.

Le Finlandais n'était pas présent au moment de la lecture du verdict. Le président l'a fait expulser, car il lisait une déclaration incohérente en anglais et refusait de se taire. Très agité et refusant d'obtempérer, il avait déjà été sorti de la salle à deux reprises jeudi pendant son procès.

Le rappel des faits

La nuit du 14 mars 2018, la jeune médecin âgée de 26 ans rentrait chez elle après une journée de travail. L'assassin l'a suivie et s'est introduit dans son appartement, où il l'a frappée avec acharnement au visage et sur le corps et l'a violée. Il l'a ensuite étranglée. L'homme ne connaissait pas la victime.

(ats)

Minneapolis commémore George Floyd

1 / 6
Minneapolis commémore George Floyd
source: sda / craig lassig
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

People

Harvey Weinstein débouté dans sa demande de rejet d'agression sexuelle

Jeudi, le producteur vedette d'Hollywood s'est fait refuser par le tribunal de Los Angeles sa demande de rejet, concernant deux chefs d'inculpation pour agression sexuelle sur une femme.

Déjà reconnu coupable de viol à New York, Harvey Weinstein a été transféré la semaine dernière en Californie, où il comparaît devant un tribunal. Il est accusé de viol et d'agressions sexuelles par cinq femmes.

La juge en charge du dossier a rejeté l'affirmation des avocats de la défense, selon laquelle, des faits de viol et de sexe oral forcé, qui auraient eu lieu dans une chambre d'hôtel entre 2004 et 2005, tombaient sous le coup de la prescription.

La magistrate a en revanche retenu une demande …

Lire l’article
Link zum Artikel