DE | FR
Image: EPA

L'interview vérité de Gérard Depardieu en 13 punchlines (lunaires)

L'acteur français, connu pour ses opinions peu consensuelles, a accordé un long entretien à la revue Eléments. Une interview pour le moins frappadingue où il a donné son avis sur tout, de Poutine à la guerre, en passant par Mitterrand.
29.03.2022, 21:3630.03.2022, 07:27
Suivez-moi

Fidèle à lui-même, Gérard Depardieu a fait du... Gérard Depardieu. Après un récent communiqué de presse où il a appelé à la paix entre Russes et Ukrainiens, voilà le célèbre comédien qui s'épanche dans une interview fleuve pour le magazine français Eléments de ce mois-ci.

Ses opinions, «Gégé» les assume. Voire un peu trop. Et ce, même quand elles ne sont pas conformes aux exigences du moment.

Alors quand il s'agit de Poutine, son ami de longue date, ou de la guerre en Ukraine, il a forcément beaucoup de choses à dire, et c'est farfelu. La preuve en punchlines.👇

L'interview commence fort. Un peu trop.

«J'aime beaucoup Poutine»

Ah bon...

«Il m'a raconté comment son père a sauvé sa mère pendant le siège de Leningrad, sous les bombes»

Du coup, Gégé a voulu prendre la défense de son ami:

«On dit de lui qu'il a des mercenaires, le groupe Wagner. [Mais] aux Etats-Unis, il y a un paquet d'armées privées»

Ah, et c'est sans oublier les Ukrainiens:

«Il y en a aussi côté ukrainien, mais celles-là avec des têtes de mort, des signes SS et la croix gammée. Comment peut-on exhiber cela après la folie nazie?»

Sur les Américains, Depardieu a des choses à ajouter...

«Des cowboys responsables du bombardement de Belgrade en 1999, comme de ceux en Irak»

Sans compter qu'ils sont dirigés par Joe Biden, dont il ne pense pas tellement du bien:

«Cette momie, ce vieillard shakespearien»

Sur la guerre en Ukraine, il a évidemment un avis:

«C'est la guerre, la vraie!»

Du coup, Macron en prend pour son grade:

«Ce n'est pas la guerre de l'autre, avec le Covid»

Heureusement, il y a Fidel Castro:

«Un type hors norme»

Mais aussi, Hugo Chavez:

«Il n'envoyait pas des bombes, mais des livres»

En revanche, Mitterrand, ça passe pas non plus:

«Mitterrand était comme ça, il calculait»

Comme l'acteur Fabrice Luchini, d'ailleurs...

Lui, il «joue Luchini jouant Luchini»

Finalement, il conclut sur les écrivains actuels, qui «tournent autour de leur nombril»:

«Je ne les supporte plus. Ils m'emmerdent»

Will Smith en pleurs en recevant son Oscar

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Colmar: un Afghan de 27 ans tué par balle après un rodéo urbain
Un jeune Afghan de 27 ans est mort après avoir été blessé par balle en marge d'un rodéo urbain dimanche à Colmar.

«J'ouvre aujourd'hui (lundi) une information judiciaire, avec saisine d'un juge d'instruction du chef d'assassinat contre X», a indiqué à l'AFP la procureure de Colmar, Catherine Sorita-Minard, précisant que «le ou les auteurs sont en fuite».

L’article