DE | FR
Bild

Réveil musculaire

Le FC Bâle tient enfin son équipe et son proprio

Les joueurs rhénans se sont imposés avec la manière contre Lugano (2-0) quelques heures après avoir appris l'arrivée de David Degen à la tête du club. C'est peut-être le début de quelque chose.

Julien Caloz
Julien Caloz



C'est quoi le réveil musculaire?

La principale actualité de la nuit commentée tous les matins à 7 heures tapantes, avec juste ce qu'il faut de mouvements d'humeur et d'exercices de style. On finit avec des petites infos croustillantes pour s'ouvrir l'appétit.

Le FC Bâle a vécu une drôle de soirée au Parc Saint-Jacques mardi soir, dans les embruns des fumigènes allumés par ses supporters massés à l'extérieur et sous les yeux de son nouveau propriétaire David Degen.

Il s'est imposé 2-0 contre un FC Lugano étrangement bas, comme replié sur lui-même (les Tessinois ne marquent plus depuis quatre matches), et puni par un grand Valentin Stocker. Passeur décisif sur le premier but, l'artiste a marqué lui-même le second cinq minutes plus tard d'une frappe tendue.

Le film du match

abspielen

Vidéo: YouTube/blue Sports Romandie

Mais c'est aussi par sa célébration que le capitaine «Rotblau» s'est distingué.

Sitôt après sa réussite, Valentin Stocker s'est précipité vers la tribune principale en frappant plusieurs fois son brassard, sur lequel apparaissaient le logo du club et celui de la Muttenzerkurve (le repaire des ultras rhénans). Un signe qu'on devine à l'attention de tous ceux qui n'ont pas cru en lui (les futurs ex-dirigeants siégeaient dans les gradins) lorsque le numéro 14 avait été écarté de l'équipe par Ciriaco Sforza.

Bild

Image: Keystone

Après ça, Lugano a bien tenté de se montrer un peu plus entreprenant, en deuxième mi-temps surtout, mais le FCB n'est plus la même équipe depuis que Patrick Rahmen en prend soin et il n'a jamais été vraiment inquiété.

Le bilan de celui qui avait débuté la saison comme assistant est flatteur: 4 victoires, 2 nuls et une défaite, concédée sur le terrain des Young Boys. Si Bâle est aussi bien classé ce matin, il le doit en grande partie à son technicien.

Le classement

Bild

Image: TXT

Grâce à sa parfaite connaissance du milieu bâlois (il y est né il y a 52 ans), Patrick Rahmen a su protéger son vestiaire de l'environnement extérieur, miné par les querelles politico-médiatico-sportives entre Bernhard Burgener et ceux qui réclamaient sa chute (et ils étaient nombreux).

Il a aussi fait de Bâle une équipe séduisante sur le terrain, grâce à son pressing haut et son jeu vertical. Une philosophie à laquelle adhère toute l'équipe et qui semble sublimer les qualités de Valentin Stocker (méconnaissable depuis un mois) et de plusieurs de ses coéquipiers dont Arthur Cabral, en tête du classement des buteurs avec Nsamé.

Basels neuer Cheftrainer Patrick Rahmen beim Training mit der ersten Mannschaft des FC Basel 1893 in Basel, am Donnerstag, 8. April 2021. (KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Le coach du FCB a un physique de lutteur emmentalois. Image: KEYSTONE

Surtout, plusieurs choix forts de Patrick Rahmen se sont révélés payants, contre Servette (Abrashi arrière droit) ou Saint-Gall, lorsque Kasami a glissé sur l'aile pour contenir Görtler. Mais sa décision la plus audacieuse a été de préférer Albian Hajdari à Cardoso et van der Werff lorsque Klose a été absent pour blessure. Le défenseur central (17 ans) a été exceptionnel de maturité et de justesse technique; il a beaucoup appris lors des 441 minutes de jeu dont il a bénéficié cette saison et Rahmen devrait en profiter pour la suite (le talent est prêté deux ans par la Juventus).

Car le coach intérimaire devrait rester en poste au-delà du présent exercice. Il avait le soutien de ses joueurs et de la très influente Basler Zeitung. Il a désormais celui de David Degen.

«Patrick est, et restera, notre entraîneur. Il fait du bon travail»

David Degen en conférence de presse mardi

Avec une équipe aussi équilibrée, un entraîneur compétent et des dirigeants du cru, le FC Bâle se dessine comme le principal contradicteur des Young Boys la saison prochaine. 28 points séparent les deux équipes au classement ce matin, mais la réalité du terrain dit autre chose.

Ailleurs en Europe:

Plus d'articles sur le sport

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La plus impressionnante piscine du monde à Londres

1 / 9
La plus impressionnante piscine du monde à Londres
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Réveil musculaire

L'herbe est plus verte ailleurs, sauf pour les hockeyeurs

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos à parcourir et des questions à soulever.

Manchester City a annoncé le départ de Kun Agüero (32 ans) au terme de son contrat, c'est-à-dire en fin de saison, et promet une fête d'adieu qui marquera les esprits (tous ceux qui ont quitté leur entreprise en organisant un apéro au rabais avec quatre collègues masqués ont le droit d'en douter).

La fête sera belle quoi qu'il en soit pour un joueur qui a marqué l'histoire de son club par sa longévité (384 matches) et ses statistiques (257 buts et 73 passes décisives), mais surtout par ses …

Lire l’article
Link zum Artikel