DE | FR
Image: Shutterstock
Parlons cash

Comment les petits investisseurs influencent le cours des actions

Nouvelle tendance d'investissement ou pure spéculation? Je t'explique comment les petits investisseurs influencent le cours des actions, ce que sont les «meme stocks», les opportunités pour toi et les risques que cela comporte.
16.09.2021, 11:15
Olga Miler
Olga Miler
Suivez-moi

Il arrive que le cours d'actions apparemment sans futur s'envole tout à coup comme une fusée vers la lune, sans qu'il n'y ait de véritable raison économique. Ces fluctuations sont le fait de petits investisseurs qui forment ce que l'on appelle des «flash mobs» sur des réseaux sociaux tels que Reddit. Ils achètent et vendent des actions de manière coordonnée via des plateformes en ligne telles que Robinhood, e-Toro ou Trade Republic, influençant ainsi les cours.

C'est ce qui a fait les gros titres au mois de janvier avec l'action Gamestop. Et ce phénomène n'est pas seulement réservé aux Etats-Unis. Parmi les exemples plus récents, on a vu les cas du cours de la chaîne de cinémas américaine AMC ou la hype autour de windeln.de en Allemagne durant l'été.​

Les plateformes de social trading où les utilisateurs s'échangent des idées d'achat existent depuis des années. Avec la baisse des frais d'échange, les nouvelles applications et le temps supplémentaire dont on dispose depuis le début de la pandémie, le nombre d'utilisateurs augmente de manière fulgurante. En Suisse, par exemple, Swissquote a ouvert près de 50'000 nouveaux comptes clients au cours du premier semestre.

En plus de la quête de profits, la spéculation sur les réseaux sociaux est aussi en partie une question d'idéologie et un discours sur le pouvoir du marché. Par exemple, les petits investisseurs contre les fonds spéculatifs, ou dans quelle mesure les plateformes de négociation elles-mêmes sont autorisées à s'impliquer en limitant les investisseurs dans le sens d'une «protection contre les risques», comme Robinhood ou Trade Republic l'ont déjà fait en bloquant temporairement les échanges.

Ce mouvement débouche petit à petit sur une nouvelle appellation, les «meme stocks». Une analyse des tendances sur Google montre que ce terme a fortement augmenté dans les requêtes de recherche au cours de l'été. Voici quelques informations sur les actions mèmes, la façon dont vous pouvez les utiliser et les risques qu'elles comportent.

Comment naît la tactique de groupe?

De petits investisseurs s'arrangent sur les réseaux sociaux pour acheter une action afin d'en faire monter le prix. La situation devient passionnante si, dans le même temps, de grands investisseurs institutionnels ont parié sur la baisse des prix par des ventes à découvert (short selling).

Qu'est-ce que le short selling et le short squeeze?

Dans le cas du short selling, les fonds spéculatifs, par exemple, empruntent des actions, les vendent en bourse et espèrent que le cours va baisser pour ensuite se procurer à nouveau les mêmes actions à un prix inférieur et les rendre au vendeur.
Le bénéfice réalisé vient de la différence entre le prix de vente plus élevé et le prix d'achat plus bas. Toutefois, si le prix augmente contrairement aux attentes, par exemple sous l'effet des achats des petits investisseurs, les vendeurs à découvert (short sellers) doivent se procurer l'action à un prix plus élevé afin de la rendre au vendeur et subissent donc des pertes.

Un short squeeze se produit lorsque de nombreux short sellers tentent d'acheter rapidement leurs actions pour minimiser leurs pertes alors que le cours augmente et que l'offre est faible. Cela augmente la demande et les prix explosent.

La tactique de groupe résulte de l'entente et de l'action commune des petits investisseurs et de l'effet psychologique associé, le bien connu FOMO («fear of missing out»), c'est-à-dire la peur de manquer quelque chose. Cette peur fait que de nombreuses personnes souhaitent rapidement monter dans le train en marche. Le mouvement est ensuite alimenté par les actions des acteurs plus importants, qui doivent soit minimiser rapidement leurs pertes, soit entrer dans le jeu pour parier également sur la hausse des prix.

Que sont les meme stocks?

Ce terme n'a pas encore été défini avec précision. On peut actuellement résumer un meme stock par trois caractéristiques:​

  • Ce sont des actions d'entreprises dont les perspectives sont mauvaises et dont on s'attendrait à ce qu'elles baissent fortement sur la base de données économiques fondamentales telles que les ventes et les bénéfices.
  • Ces actions font largement l'objet de short selling par les investisseurs institutionnels.
  • Ces actions reçoivent une grande visibilité sur les forums et réseaux sociaux où se regroupent de petits investisseurs.

Le meme stock passe par différentes phases:

  • Early Adoption: les investisseurs découvrent une action et commencent à l'acheter. Les prix augmentent un peu.
  • Les observateurs attentifs remarquent l'augmentation, de plus en plus de personnes se joignent au mouvement.​
  • FOMO: l'information se répand rapidement sur les réseaux sociaux et de plus en plus de personnes arrivent, le prix de l'action augmente très rapidement en l'espace de quelques jours.
  • Prise de profits: les premières ventes ont lieu jusqu'à ce que de plus en plus de personnes vendent en raison de l'effet FOMO. Le prix baisse rapidement.

Avantages et risques

Contrairement à l'investissement classique avec des fonds ou des actions individuelles, les données économiques fondamentales de l'entreprise jouent un rôle plutôt secondaire dans le cas des meme stocks. Le cours des actions explose soudainement sans que l'entreprise ait publié des chiffres de vente ou de bonnes nouvelles, par exemple.

Ceux qui veulent tenter l'expérience recherchent des actions présentant un grand intérêt pour la baisse des prix de la part des investisseurs institutionnels, ainsi qu'une grande attention sur les réseaux sociaux et les forums de petits investisseurs.

L'achat de meme stocks est de la pure spéculation, l'ensemble du cycle se déroule rapidement. Il est marqué par une volatilité extrême, car le développement dépend principalement de la mobilisation et du mouvement de groupe des petits investisseurs. Ce dernier est très difficile à mesurer ou à prévoir. Le plus difficile est de trouver le bon moment pour entrer puis pour sortir. Une étude du CFA Institute sur les meme stocks a montré que la volatilité et la corrélation avec d'autres meme stocks augmentent dès qu'une action «devient un meme».

En résumé, les meme stocks sont certes la promesse de grands gains rapides, mais il s'agit d'une spéculation à haut risque et personne ne devrait se laisser aveugler par les histoires à succès des nouveaux millionnaires. Les risques sont très élevés. D'anciennes études montrent que les investisseurs perdent en moyenne 30% de leur somme de départ dans les cas de situations de manipulation de marché. Les informations sur les risques des plateformes de négociation montrent des résultats tout aussi décevants: le taux de perte des traders chez les courtiers CDF basés dans l'UE se situe entre 65 et 85%.

Et vous, avez-vous déjà négocié avec des meme stocks et quelle expérience avez-vous faite? S'agit-il vraiment d'une nouvelle tendance qui va perdurer ou alors d'un simple phénomène pour les personnes qui aiment spéculer?

Olga Miler ...
... a travaillé pour UBS pendant plus de dix ans dans diverses fonctions. Elle a notamment mis sur pied le programme de promotion des femmes et l'UBS Gender ETF. Plus récemment, elle a fondé la start-up SmartPurse, une plateforme sur laquelle elle propose des cours et des ateliers numériques sur la finance pour les femmes. L'année dernière, Olga Miler a tenu le blog watson «Frauen und Geld» (Les femmes et l'argent) et cette année, elle nous fait bénéficier de son expertise via «Parlons cash».

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Dans le mariage, chacun gagne à payer sa part d'impôts

Link zum Artikel

Les loyers reculent partout... sauf en Suisse romande et à Zurich

Link zum Artikel

Amateurs de poissons, méfiez-vous des arnaques!

Link zum Artikel

Lego touche le jackpot grâce aux confinements

Link zum Artikel

L'économie mondiale se relance plus vite que prévu

Link zum Artikel

H&M licencie un millier de personnes en Espagne

Link zum Artikel

C'est quoi exactement cette délicate réforme de l'AVS?

Link zum Artikel

Le groupe de Zara et Bershka ne vend plus et perd 70% de bénéfices

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Parlons cash

Investir dans les mégatendances – ce que tu dois savoir sur le sujet

Que sont les «investissements thématiques»? Et quelles sont les thématiques du moment? Lesquelles sont rentables? Voici ce que tu dois savoir sur les investissements thématiques.

Investir de l'argent en se basant sur certains thèmes ou secteurs prometteurs est une nouvelle tendance. L'année dernière, par exemple, des études de Morningstar ont montré que les investissements dans des fonds thématiques à fin 2019 avaient triplé dans le monde sur les trois dernières années. La pandémie a encore renforcé cette tendance. Selon des études de Cerulli Associates, les entrées nettes dans les produits d'actions thématiques en Europe ont atteint 89 milliards d'euros …

Lire l’article
Link zum Artikel