DE | FR
Image: Shutterstock

Los Angeles va annuler 60 000 condamnations liées à la weed

Cette décision va offrir un meilleur avenir pour des milliers de personnes, car elle facilitera la recherche d'un emploi ou d'un logement aux ex-condamnés.
28.09.2021, 05:2228.09.2021, 15:30

Les procureurs de Los Angeles vont demander le rejet de près de 60 000 condamnations liées à de la marijuana, environ cinq ans après que les électeurs californiens ont approuvé le cannabis à usage récréatif.

«Cette mesure facilitera la recherche d'un emploi, d'un logement et d'autres services qui étaient auparavant refusés aux personnes condamnées, en raison de lois injustes sur le cannabis»
Le procureur général du comté de Los Angeles, George Gascón

Certaines condamnations remontent à trois décennies

Un système informatique a identifié environ 58 000 affaires susceptibles d'être annulées, a déclaré George Gascón, procureur du comté de Los Angeles. Certaines condamnations remontent à plus de trois décennies.

L'Etat de New York a déjà commencé à expurger automatiquement les casiers judiciaires des personnes ayant fait l'objet de certaines condamnations pour possession de marijuana, après la légalisation de cette drogue récréative cette année.

Dix-huit Etats américains ont légalisé la marijuana à usage récréatif, mais tous n'ont pas encore mis en place un système de vente légal.

En parlant de détente: Quand le yoga et la plage se donnent rendez-vous

L'actualité internationale vous intéresse? Par ici

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

La Chine est-elle à l'aube d'une dictature digitale?

Link zum Artikel

Angela Merkel part après 16 ans de règne, quel est son héritage?

Link zum Artikel

Le choix des sous-marins américains est une claque pour la France

Link zum Artikel

Pourquoi Al-Qaïda pourrait menacer l'Afghanistan d’ici à 2 ans?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le Mexique refuse à nouveau une loi qui criminalise l'avortement

Cette décision devrait permettre aux femmes qui vivent dans des Etats où l'avortement est criminalisé d'avoir accès à l'avortement sur décision d'un juge.

La cour suprême du Mexique a déclaré jeudi inconstitutionnelle une loi assimilant l'avortement au meurtre et considérant que la vie se crée dès l'acte de conception. Elle avait ouvert la voie à une jurisprudence nationale mardi avec un jugement similaire.

La plus haute juridiction du pays a examiné jeudi un autre article de loi, de l'Etat de Sinaloa, toujours dans le nord du Mexique:

Dans une décision historique, elle avait jugé inconstitutionnels des articles du code pénal de l'Etat de …

Lire l’article
Link zum Artikel