DE | FR

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Ce ne serait pas la première fois que les Etats-unis boycottent des JO.
Ce ne serait pas la première fois que les Etats-unis boycottent des JO.
Image: KEYSTONE
Les Etats-Unis ont annoncé envisager une discussion avec leurs alliés sur la question d'un boycott des Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022.
07.04.2021, 03:4607.04.2021, 17:37

La pression monte de la part d'associations de défense des droits humains et de politiciens. Plusieurs groupes militants ainsi que des hommes politiques républicains ont multiplié récemment leur appel à un boycott américain des JO de Pékin.

Ils s'appuient en partie sur plusieurs ONG et pays qui accusent la Chine de persécuter les musulmans ouïgours, notamment en les plaçant dans des camps d'internement où les membres de cette minorité sont soumis.

Des «centres de formation professionnelle»

Pékin, de son côté, dénonce les appels au boycott et rejette toute accusation de génocide envers les Ouïgours. La Chine présente les supposés camps d'internement comme des «centres de formation professionnelle».

Les Etats-Unis avaient mené un boycott en 1980 des Jeux olympiques de Moscou après l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS. Le bloc soviétique avait répondu quatre ans plus tard avec le boycott des Jeux olympiques de Los Angeles. (ats/ga)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Bannir les armes, réalisateur à la mauvaise réputation, 3 points sur l'affaire Baldwin

L'acteur a abattu vraisemblablement par accident une femme sur un tournage. Entre débat politique et enquête, les remous de l'affaire Baldwin.

Trois jours après le tir d'Alec Baldwin ayant fatalement touché une directrice de la photographie sur le tournage d'un western aux Etats-Unis, les appels se multipliaient, dimanche, à Hollywood, pour bannir l'usage d'armes à feu sur les plateaux.

Touchée au torse jeudi après l'actionnement par Alec Baldwin d'une arme utilisée comme accessoire dans le film «Rust», selon un rapport d'enquête préliminaire consulté par l'AFP, Halyna Hutchins avait été transportée par hélicoptère à un …

Lire l’article
Link zum Artikel