DE | FR
Elsa Desmond, une jeune médecin irlandaise, qui vient de terminer sa formation, est la première athlète olympique en luge féminine de son pays.
Elsa Desmond, une jeune médecin irlandaise, qui vient de terminer sa formation, est la première athlète olympique en luge féminine de son pays.Image: twitter
Jeux olympiques

Cette lugeuse a dû créer sa propre fédération pour concourir aux JO

La jeune médecin irlandaise Elsa Desmond, qui vient de terminer sa formation, est devenue la première athlète olympique en luge féminine de son pays.
09.02.2022, 03:0509.02.2022, 08:47

Tout a commencé à huit ans pour Elsa Desmond, une jeune irlandaise âgée aujourd'hui de 24 ans. En regardant l'épreuve de luge aux Jeux de Turin en 2006, elle dit à sa maîtresse d'école: «Un jour, ce sera moi». Cela a fait bien fait rire la prof', mais la jeune Elsa ne plaisantait pas, et son parcours olympique a commencé exactement à ce moment-là.

Beaucoup de gens passent leur vie à chercher un but dans la vie, mais elle en avait déjà deux avant l'âge de 10 ans: devenir médecin et concourir en luge aux Jeux olympiques. Sauf qu'en Irlande, il n'y a pas de fédération nationale de luge.

Plus de dix ans plus tard, elle a donc décidé de créer la fédération par ses propres soins, et c'est ce qui lui a permis de participer à ses premiers JO d'hiver à Pékin cette semaine, et d'être un des deux porte-drapeaux de son pays, lors de la cérémonie d'ouverture qui a eu lieu vendredi dernier.

Elsa Desmond est donc officiellement une athlète olympique. Lundi soir, lors de la première manche de la compétition de luge, elle était la 26e luge à franchir la ligne d'arrivée. En toute dernière position. Mais peu importe, à la fin de la course, son grand sourire était visible à travers sa visière verte aux couleurs de son pays, et ses poings frappaient l'air froid en signe de célébration:

«Comme l'a dit le fondateur des Jeux olympiques modernes (Pierre de Coubertin, ndlr), l'important n'est pas de savoir qui gagne, mais de se battre pour y arriver. Et ceci a été mon combat. J'ai tout donné pour en arriver là. Et je pense que tout le monde a sa propre histoire, tout le monde a son propre parcours, tout le monde fait des sacrifices de différentes manières et a des batailles différentes.»

Comme le rapporte Fox Sports, la néo-olympienne va déjà quitter Pékin ce vendredi, car elle prévoit de reprendre son travail en Irlande samedi, en tant que médecin. Elle a même décidé de retarder une partie de son internat pour tenter de décrocher une place aux Jeux olympiques.

Non seulement l'hôpital pour lequel elle travaille actuellement lui a donné congé, mais toute son équipe est devenue fan de luge, dans un pays où les sports de glisse ne sont pas vraiment très populaires. Elsa Desmond est médecin en chirurgie générale à l'hôpital universitaire de Southend en Irlande.

La jeune femme a donc réussi l'exploit de jongler avec deux emplois très exigeants, en s'entraînant quelques mois par an et en commençant sa carrière professionnelle dans la médecine. La saison dernière, elle a même dû passer d'importants examens finaux, l'un en Lettonie et l'autre en Allemagne, dans des hôtels où se trouvaient de nombreux autres lugeurs. Vive l'esprit olympique!

Ailleurs, sur la planète: un casse-cou en wingsuit dévale le flanc d'une montagne à Verbier

Plus d'articles sur le sport

Le président de la Licra suisse: «La Une de ce journal est raciste»

Link zum Artikel

«Ça fait bizarre de payer mon coach physique, qui est mon petit ami»

Link zum Artikel

«L'ex-président a pleuré tellement il était ému quand il a vu le car»

Link zum Artikel

Il était le grand espoir du foot suisse: que devient Davide Chiumiento?

Link zum Artikel

Stan Wawrinka, roi de France et petit sujet en Suisse

Link zum Artikel

La marque On prépare une nouvelle chaussure pour les records sur route

Link zum Artikel

«Xherdan Shaqiri a commis une erreur et aurait dû s'excuser»

Link zum Artikel

Christian Constantin en a-t-il marre du FC Sion?

Link zum Artikel

Lucien Favre accueilli sous les ovations à Nice

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Dentifrice trafiqué, sexe, bière: comment ils ont justifié leur dopage

La patineuse artistique russe Kamila Valieva a remporté la médaille d'or par équipe avec la Russie la semaine passée. La jeune femme de 15 ans, pourtant grande favorite du programme individuel, a terminé 4e, hors des médailles. Elle n'a pas supporté la pression après un scandale qui a éclaté autour d'elle: un contrôle antidopage effectué fin décembre vient de révéler la présence de trimétazidine, un produit cardiaque interdit, chez la championne d'Europe. Le résultat du test n’était pas connu avant les Jeux d'hiver de Pékin.

L’article