DE | FR

La question: «t'as pas un chargeur d'Iphone?» devrait disparaître

La Commission européenne propose l'USB-C comme nouvelle norme pour les téléphones mobiles et autres appareils électroniques mobiles. Cela devrait également être le cas en Suisse.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
24.09.2021, 08:4524.09.2021, 15:45
remo hess, bruxelles / ch media

C'est la discipline favorite des fonctionnaires européens à Bruxelles: la normalisation des produits pour le marché intérieur commun. Ils peuvent se défouler.

Parfois, cependant, cette volonté de normalisation à l'échelle européenne produit aussi des choses étranges. Légendaire, par exemple, est le règlement (plus tard aboli) qui définissait la courbure des concombres ou la proposition (plus tard retirée) de normalisation des chasses d'eau.

Jeudi, cependant, la Commission européenne a indiqué son intention de normaliser quelque chose qui pourrait apporter un vrai plus aux consommateurs: la fin de l'enchevêtrement des câbles.

Un seul câble pour tous les recharger

A l'avenir, les téléphones mobiles, les tablettes et autres appareils électroniques tels que les haut-parleurs ou les appareils photo numériques ne pourront être rechargés que via la norme USB-C. La conséquence? La prise Micro-USB ou la Lightning d'Apple, mais encore les plus exotiques parmi les câbles de recharge, seront enterrés.

Si tout se passe bien dans le processus législatif, le câble standardisé pourrait s'imposer dès 2024. Dès lors, les nouveaux appareils ne seront vendus qu'avec une connexion USB-C. Des câbles de remplacement pour les appareils déjà achetés avec des connexions alternatives pourraient, bien sûr, rester disponible.

Apple veut rester unique

La marque à la pomme s'est opposée, il y a des années, à la normalisation en invoquant la liberté d'innovation. Elle ne sera probablement pas satisfaite par la décision. Mais, les critiques soupçonnent Apple d'être davantage préoccupée par la protection de son univers autonome d'appareils.

Pour rappel, nous avons déjà parcouru un long chemin pour mettre fin à l'enchevêtrement des câbles: il y a une dizaine d'années, il existait encore 30 connexions de charge différentes. Aujourd'hui, il en existe principalement trois: USB-C, Micro-USB et Lightning d'Apple.

«Les consommateurs européens sont ennuyés depuis assez longtemps par les chargeurs incompatibles qui s'accumulent dans leurs tiroirs.»
Margrethe Vestager, vice-présidente de la Commission européenne

Selon les calculs de la Commission européenne, les consommateurs européens dépensent environ 2,4 milliards d'euros (2,6 milliards de francs suisses) par an en chargeurs. 11 000 tonnes de déchets de câbles sont produits chaque année. Cette montagne doit être réduite d'au moins 1000 tonnes ou 250 millions de chargeurs inutilisés grâce à la normalisation.

Mais pourquoi imposer l'USBC? Il a été choisi parce qu'il est réputé avoir les meilleures performances de charge et qu'il est déjà largement utilisé.

Ce que cela signifie pour la Suisse

La nouvelle norme européenne est également susceptible de s'imposer en Suisse. Indépendamment du fait que le pays suive ou non le règlement de l'UE, il semble difficilement concevable que les fabricants d'appareils électriques proposent des solutions alternatives spécialement pour le marché suisse. La situation sera probablement différente pour les appareils importés en Suisse depuis l'extérieur de l'UE.

Logiquement, les appareils qui se rechargent sans fil (aussi dit, «wireless charging») via une station Qi ne sont pas concernés par les nouvelles règles.

(aargauerzeitung)

Nouveaux appareils sans chargeur
La Commission européenne propose qu'à l'avenir, les consommateurs puissent acheter de nouveaux appareils sans chargeur, car après tout, la plupart des ménages ont de toute façon des adaptateurs secteurs qui traînent. En outre, la technologie de recharge rapide devrait être normalisée dans tous les appareils. (ats)

Adapté de l'allemand par jah.

En parlant de smartphone...

L'actualité internationale vous intéresse? Par ici 👇

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

La Chine est-elle à l'aube d'une dictature digitale?

Link zum Artikel

Angela Merkel part après 16 ans de règne, quel est son héritage?

Link zum Artikel

Le choix des sous-marins américains est une claque pour la France

Link zum Artikel

Pourquoi Al-Qaïda pourrait menacer l'Afghanistan d’ici à 2 ans?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Neuchâtel étend son offre de wifi gratuit

La numérisation de la société n'est pas prête de s'arrêter. Et ce n'est pas Neuchâtel qui dira le contraire. Le canton vient d'étendre son offre de wifi gratuit dans l'espace public.

Dans plus de 300 lieux publics, les Neuchâtelois auront un wifi gratuit et sécurisé. Son petit nom? FREEWIFI.ne.

Le réseau, fruit d'une étroite collaboration entre le secteur public et le secteur privé, sera accessible sur plus de 600 antennes dans les administrations publiques.

Initié en 2015, le projet compte trois partenaires publics. A savoir:

Le bilan positif de la première phase a décidé les partenaires à poursuivre l’extension du réseau. C’est ainsi que d’autres institutions …

Lire l’article
Link zum Artikel