DE | FR

Un homme embarque la tête et le pénis de sa victime à la gendarmerie

Image: Shutterstock
Un individu affirmant avoir tué un homme s'est présenté aux gendarmes vendredi dans le sud-est de la France. Il transportait avec lui un sac au contenu sinistre: une tête et un pénis humain.
07.01.2022, 18:4107.01.2022, 18:45

«Un individu s'est rendu à la brigade de gendarmerie de Fréjus (près de Cannes) après avoir tranché la tête et le pénis d'un homme», a indiqué la gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d'Azur dans un message transmis à la presse.

La police judiciaire a indiqué à l'Agence France-presse (AFP) que le mis en cause de 38 ans s'était présenté à la gendarmerie vendredi matin:

«Il exhibait une tête humaine, donc il a été aussitôt amené au commissariat de police et placé en garde à vue»

L'homme était connu de la police jusqu'ici pour «des petites affaires», selon la même source. Vendredi soir, les enquêteurs procédaient à des «constatations techniques sur la scène de crime présumée», au domicile du mis en cause.

Selon Var-Matin, le corps de la victime a été retrouvé. Le parquet, qui a ouvert une enquête, doit communiquer dans la soirée sur cette affaire. (ats/mbr)

La réaction de Federer et Nadal sur l'affaire Djokovic

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Attentats du 13 novembre: «je sentais la mort se rapprocher de moi»
Le procès des attentats du 13 novembre 2015, qui s'est ouvert en septembre 2021, doit s'achever fin mai. Le chanteur d’Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, qui était en pleine représentation au Bataclan, a témoigné.

Le chanteur du groupe américain Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, a raconté mardi, devant la cour d'assises de Paris, la soirée d'horreur vécue le 13 novembre 2015 dans la salle du Bataclan alors attaquée par des djihadistes. Il a souligné qu'elle avait «changé (sa) vie à jamais».

L’article