DE | FR
Vidéo: watson
Vidéo

«Quand je dis que je suis lieutenante, on arrête de me parler»

19.07.2021, 19:4221.07.2021, 08:56
Suivez-moi

La proportion de femmes à l'armée est actuellement de 0,9%, si l'on en croit les derniers chiffres publiés par La Société suisse des officiers (SSO). Dans cette infime partie de la population se trouve Estelle Schwager, une Genevoise qui officie en tant que lieutenante. Du haut de ses 22 ans, la jeune femme gère une section d'une quarantaine de recrues réunissant tant des hommes que des femmes.

Si le choix professionnel d'Estelle a vu le jour par curiosité, puis par passion, la SSO a annoncé lundi 19 juillet examiner l'obligation pour toutes les Suissesses d'effectuer comme leurs homologues masculins un service militaire. A quoi ces dernières devraient-elles s'attendre si l'initiative passait? Dans ce quatrième volet de notre série «TALK», la soldate nous parle de son parcours semé certes de difficultés et d'a priori, mais surtout d’entraides et d'abnégation.

Vidéo: watson
Envie de devenir soldate?
Des séances d'information concernant les recrutements suisses sont organisées chaque année par les cantons. A Genève, la lieutenante Schwager intervient afin de notamment conseiller celles qui comme elle voudraient se lancer.

Toutes les informations sont disponibles ici.

La jeunesse suisse est inspirante! D'autres TALK qui le prouvent

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

La droite appelle le PS à stopper l'initiative contre les F-35

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Découvrez les locaux de la rédaction en mode «watson Cribs»
Yo yo yo! Bienvenue chez watson! On vous ouvre les portes de nos somptueux bureaux qui se trouvent au cœur de «Laus'Angeles». Accrochez vos ceintures, on va vous vendre du rêve.

Chez watson, nous vivons horizontalement dans un open-space digne des meilleures start-up.

L’article