DE | FR

L'ONU hésite à prêter la scène de l'Assemblée générale aux talibans

Image: sda
Le secrétaire général de l'ONU António Guterres a reçu des courriers de la part des talibans et de l'actuelle représentation permanente de l'Afghanistan.
22.09.2021, 04:0022.09.2021, 15:00

Le ministre des affaires étrangères du gouvernement taliban, Amir Khan Muttaqi, a demandé, dans une lettre, à s'exprimer devant l'Assemblée générale annuelle de l'ONU au nom de l'Afghanistan, selon un porte-parole de l'organisation mondiale. Cette dernière n'a pas encore pris de décision.

La commission des accréditations devra trancher

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'ONU António Guterres, le chef des talibans «demande à participer» au grand rendez-vous diplomatique mondial, sans préciser s'il entendait parler en personne à New York ou par vidéo enregistrée, comme c'est autorisé cette année en raison du Covid-19.

La plupart des gouvernements de la planète n'ont pas encore reconnu le gouvernement nommé par les talibans. Ils exigent auparavant qu'il remplisse plusieurs conditions, dont le respect des droits des femmes et son engagement à laisser partir d'Afghanistan ceux qui le souhaitent.

La commission des accréditations est composée de la Russie, la Chine, les Etats-Unis, la Suède, l'Afrique du Sud, la Sierra Leone, le Chili, le Bhoutan et les Bahamas. (ats/jch)

Rappel de ce qu'il s'est passé: Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

L'actualité internationale vous intéresse? Par ici 👇

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

La Chine est-elle à l'aube d'une dictature digitale?

Link zum Artikel

Angela Merkel part après 16 ans de règne, quel est son héritage?

Link zum Artikel

Le choix des sous-marins américains est une claque pour la France

Link zum Artikel

Pourquoi Al-Qaïda pourrait menacer l'Afghanistan d’ici à 2 ans?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Les employées du CICR en Afghanistan «peuvent continuer à travailler»
En visite en en Afghanistan, le président du CICR affirme avoir été «impressionné par le professionnalisme» des talibans. Ceux-ci assurent que l'organisation peut continuer ses activités «comme auparavant» dans le pays.

Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) Peter Maurer a rencontré lundi celui qui est le numéro deux du gouvernement taliban, le mollah Abdul Ghani Baradar. Le chef du bureau politique des talibans et le ministre «de facto» de la santé étaient présents lors de l'entretien. «Il faudra voir comment cela évolue, mais c'était un bon entretien de départ», ajoute Maurer dans un entretien diffusé par Le Matin Dimanche.

L’article