DE | FR

Au pouvoir depuis 36 ans, le président du Congo reste inchangé

Image: EPA
Denis Sassou Nguesso a été réélu dès le premier tour à la tête du Congo-Brazzaville, avec 88.57% des voix. Il est au pouvoir depuis 36 ans.
23.03.2021, 20:15

Denis Sassou Nguesso, 77 ans dont 36 au pouvoir, distance très largement son principal rival, Guy-Brice Parfait Kolélas, décédé lundi (7.84%), d'après ces mêmes résultats. Ils peuvent faire l'objet d'un recours devant la Cour constitutionnelle. La participation au scrutin de dimanche s'est établie à 67.55%.

L'opposant Mathias Dzon (1.90% des voix) a annoncé lundi son intention de déposer un recours pour demander l'annulation du premier tour qu'il qualifie de «calamiteux».

En valeur absolue, le président, arrivé pour la première fois au pouvoir en 1979, obtient 1'552'948 voix. Quatre autres candidats font des scores anecdotiques.

«Pourquoi un tel résultat stalinien?», s'interrogeait mardi matin auprès de l'AFP un responsable gouvernemental, sous couvert d'anonymat. (afp)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le changement climatique augmente aussi le nombre de cyclones en Afrique
En janvier et février, Madagascar, le Mozambique et le Malawi notamment ont subi une série rapprochée de cinq cyclones et tempêtes, affectant plus d'un million de personnes et faisant 200 morts.

Les cyclones et tempêtes tropicales qui ont frappé en début d'année le sud-est de l'Afrique et Madagascar ont charrié des pluies plus intenses. En cause: le changement climatique, selon une étude publiée lundi.

L’article