DE | FR
shutterstock

L'argent pousse-t-il à la vaccination? Des chercheurs ont mené l'enquête

Une récompense financière jouerait un rôle sur l'augmentation de la couverture vaccinale dans certains pays, révèle une récente enquête mené en Suède.
08.10.2021, 10:5208.10.2021, 15:44

Depuis le déploiement des vaccins contre le Covid-19, de nombreux pays utilisent la stratégie des incitations financières pour booster la couverture vaccinale. La Suisse a également sauté le pas récemment.

Mais cette méthode porte-t-elle ses fruits? Quels sont ses effets concrets sur le taux de vaccination? Une étude, menée en Suède sur plus de 8000 personnes, s'est posée la question. Et voici leur conclusion:

«Notre étude montre que les incitations financières peuvent augmenter le taux de vaccination même s'il est déjà élevé, comme c'est le cas dans de nombreux pays de l'Union européenne.»
Dr Armando Meier, économiste comportemental et coauteur de l'étude.

Cet essai mené à grande échelle aurait en effet permis d'augmenter le taux de vaccination de 4 points avec une récompense d'environ 21 francs. «La récompense a fait passer le taux déjà élevé de vaccination de 72 % à 76 %», peut-on lire dans le communiqué d'Uni Santé qui a participé à la recherche.

Quelle méthode d'enquête?

Les participants à l'étude ont été interrogés sur leur intention de se faire vacciner. Ils ont ensuite été répartis au hasard dans cinq groupes. Dans l'un d'entre eux, les membres se sont vus offrir la perspective d'une récompense financière s'ils se faisaient vacciner dans les 30 jours. Dans les autres, les participants pouvaient recevoir des informations sur la sûreté des vaccins et sur l'importance de le faire pour protéger les plus vulnérables.

Les chercheurs ont ensuite vérifié si les personnes avaient effectivement été vaccinées en procédant à un rapprochement anonyme avec les données des autorités sanitaires suédoises. Résultat: la prime augmentait non seulement l'intention déclarée de se faire vacciner et entraînait aussi un plus grand nombre de vaccinations. Ce résultat s'est avéré indépendant du sexe, du revenu et de l'âge des participants.

Quid des autres incitations vaccinales?

D'autres stimuli visant à augmenter la couverture vaccinale ont eu moins de succès. Il s'agissait, par exemple, de demander de nommer des personnes de son entourage qui pourraient protéger les participants par une vaccination. Ces «coups de pouce» ont augmenté l'intention de se faire vacciner, mais ils n'ont pas conduit à davantage de vaccinations.

«Les résultats relativisent la crainte selon laquelle les récompenses financières peuvent avoir un effet contre-productif»
DrFlorian Schneider, co-auteur de l’étude

Et de conclure: «Des incitations monétaires même modestes peuvent, au contraire, avoir un impact positif sur les taux de vaccination.» (comm/hkr)

Pour lire l'étude dans son intégralité, cliquez ici.

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Plus d'article sur le Covid

Mais pourquoi cette fin de Covid paraît sans… fin?

Link zum Artikel

11 cadeaux que le Conseil fédéral devrait offrir aux futurs vaccinés

Link zum Artikel

Le médoc contre le Covid remet-il en cause le certificat et le vaccin?

Link zum Artikel

La Chine manque d'énergie et ça sent le sapin pour vos cadeaux de Noël

Link zum Artikel
Il n'est pas temps de revenir à la normalité, estime le Parlement
L'état de situation particulière ne devra pas être levé, estiment les élus fédéraux. Ils ont dit non à l'UDC.

Le Conseil fédéral n'aura pas à lever l'état de «situation particulière». Le National a rejeté mardi par 128 voix contre 42 une motion de l'UDC qui estimait qu'il était temps de revenir à la normalité.

L’article