DE | FR
Image: Shutterstock
British corner

Un Romand promet le mariage à sa copine si elle le bat à Fantasy

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League 2020, décrypte chaque semaine l'actualité du football britannique et vous donne ses bons plans FPL. Présentation de la douzième journée.
19.11.2021, 13:0819.11.2021, 17:13

Qui a dit que Fantasy Premier League n'intéressait que les hommes? Lors de la saison 2020-21, plus de 355 000 femmes étaient enregistrées sur le jeu fantasy de la Premier League (FPL), qui consiste à gérer sa propre équipe en ligne. Cela représente toutefois seulement 5% de l'ensemble des joueurs.

Les femmes restent donc largement sous-représentées. Elles le sont encore plus que dans les jeux de sport Fantasy aux Etats-Unis, où elles représentent en moyenne 20% des utilisateurs.

La ligue British Corner by watson ne compte qu'une seule femme actuellement. Océane Haenni tire brillamment son épingle du jeu puisqu'elle figure au septième rang de la ligue (sur 134 participants). Nous avons discuté avec la Vaudoise de son début de saison, son rapport avec le foot anglais, la représentation de FPL chez les femmes et de la promesse de son copain si elle venait à le battre.

La pause internationale, c’est plutôt ennuyeux dans la vie d’une Manager FPL, non?
Océane Haenni: Oui, mais ça permet de souffler aussi (rires). Non, mais c’est vrai que c’est long, j’ai activé mes notifications pour ne pas rater la prochaine deadline d'ailleurs.

Tu es dans le top 10 de la ligue du British Corner, explique-nous les secrets de ce super début de saison…
Je ne vais pas dire que j’ai des tableaux Excel et que je fais mes propres stats, ce serait un mensonge (rires). J’ai surtout appris de mes erreurs de la saison passée. J’essaie d’être moins impulsive, de moins faire de -4. J’ai réussi à rester plutôt stable aussi, alors que la plupart faisaient des allers-retours entre Ronaldo et Lukaku en attaque, par exemple.

Tu suis le football en général?
A la base, on aurait pu me qualifier de footix – ça, c’est aussi du jargon que j’ai appris. Je suivais le Mondial, l’Euro avec des amis, mais ça s’arrêtait là. Jusqu’au jour où j’ai commencé à sortir avec un fan de foot et de Manchester United. De fil en aiguille, j’ai commencé à regarder des matchs, surtout ceux de Manchester.

Océane avec son copain à Old Trafford pour le match Manchester United-Chelsea (2019).
Océane avec son copain à Old Trafford pour le match Manchester United-Chelsea (2019).

Et comment t’es-tu retrouvée plongée dans la marmite FPL?
C’est parti d’une blague. Mon copain y jouait avec des potes et en soirée, ils pouvaient parler de ça pendant des heures. Pour moi, ça restait plutôt abstrait. Une fois, je lui ai dit: «Tu sais quoi, je te challenge, je vais faire une équipe et je vais te battre». Et lui m’a répondu: «Fais ton équipe et si tu me bats, je te demande en mariage». Comme je suis devant lui actuellement, j’ai un peu de pression pour tenir jusqu’au bout maintenant…

Il le prend bien?
Oui, il est plutôt fier je crois. Il est aussi tout content de pouvoir partager sa passion avec moi.

Vous échangez vos bons plans ou vous vous balancez des fausses pistes?
Il me menace parfois de prendre mon téléphone pendant la nuit et modifier mon équipe en cachette (rires). Non, plus sérieusement, on ne se dit pas vraiment ce qu’on va faire comme transferts. On préfère garder la surprise.

Tu sais que tu es la seule femme de la ligue British Corner?
Non, c'est vrai que je n’ai pas fait spécialement attention à ça.

Ça te surprend?
Oui et non. Dans mon entourage, je n’ai que très peu de copines qui suivent le football. J’ai des amies qui font du football féminin, mais aucune ne joue à ce jeu. D'un autre côté, tu te prends très rapidement au jeu. Dès que tu fais de bons résultats, tu as envie de les maintenir, c’est très addictif. Il n'y a pas vraiment de raison à ce que le jeu plaise moins aux femmes. Je trouve même que c’est une porte d’entrée très intéressante dans le football. Au début, tu ne connais pas le championnat et tu ne comprends pas bien les enjeux. FPL est une porte d’entrée ludique, qui permet de suivre les matchs avec beaucoup plus d’intérêt.

Tu suis les matchs différemment depuis que tu joues à FPL?
Oui, il m’arrive souvent d’être partagée. Par exemple lors du match Manchester-Liverpool, j’ai mis Salah capitaine à contre-cœur. Au final, ça a payé pour mon équipe FPL… mais pas pour Manchester.

Sur quoi te bases-tu pour prendre tes décisions?
Je regarde quelques matchs, essentiellement de Manchester United. A côté, je lis quelques articles, des avis d’experts et je regarde des vidéos, puis je fais une sorte de melting-pot de tout ça.

Océane s'informe sur quelques sites spécialisés avant de faire ses transferts.
Océane s'informe sur quelques sites spécialisés avant de faire ses transferts.

Quel sera ton capitaine pour la GW11?
Ça se jouera entre Salah et Ronaldo.

Explique-nous encore d’où vient ton nom d’équipe PANTONE 186 C...
C’est du jargon de graphiste (rires). Ça correspond à la gamme de couleur rouge de Manchester United.

Le top 10 de la ligue British Corner

La GW12 en bref

Le capitaine
Cette Gameweek offre de belles alternatives à Mohamed Salah (13,0) pour le brassard de capitaine. La réception de Leeds donne une belle occasion à Antonio Conte de signer une première victoire de référence. Sur la lancée de ses sept buts avec l'équipe nationale d'Angleterre, Harry Kane (12,2) se profile comme un capitaine différentiel explosif. Cristiano Ronaldo s'invite aussi dans le débat ce weekend, notamment en raison des largesses défensives de son adversaire Watford. Pour ma part, je déciderai certainement à la dernière minute entre Salah et Kane.
Les différentiels
Emerson Royal (4,9): Au moment où les Spurs s'apprêtent à s'embarquer dans une série de matchs alléchante, le latéral droit offre une alternative différentielle intéressante à Reguilon. L'ancien joueur du Barça se projette souvent dans la surface de réparation adverse et devrait prochainement débloquer son compteur assist.
Callum Wilson (7,4): L'attaquant de Newcastle a retrouvé le chemin des filets lors de ses deux premiers matchs qui ont suivi son retour de blessure. Il bénéficie désormais d'un calendrier à court terme très favorable qui débute ce weekend avec la réception de Brentford.
Tyrick Mitchell (4,5): Le latéral de Crystal confirme les promesses de la dernière saison. Il se montre souvent dans des positions offensives avancées et profite de la bonne phase de son équipe pour empocher régulièrement les quatre points de la clean sheet. Le match contre Burnley ce weekend lui offre de belles perspectives.

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Cheers mates!

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

A quoi ressemble le casting de Harry Potter, 20 ans après?

1 / 12
À quoi ressemble le casting de Harry Potter, 20 ans après?
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: Les restos de bobos

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Omicron ravage la Premier League, la suite de la saison est en danger
Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League (FPL) 2020, décrypte chaque semaine l'actualité du football britannique et vous donne ses bons plans FPL. Présentation d'une hypothétique 18e journée.

Vous vous en doutez certainement, le British Corner ne sera pas très joyeux en cette fin de semaine. Le variant Omicron déferle sur la Grande-Bretagne. La Premier League n'est pas épargnée.

L’article