DE | FR

Bonne élève, la Chine fait un pied de nez à Washington

La Chine est le deuxième contributeur au budget de fonctionnement de l'ONU et à celui du maintien de la paix (archives).

La République Populaire de Chine fait partie de l'Onu depuis le 25 octobre 1971. Image: sda

Le gouvernement chinois, deuxième contributeur au budget de fonctionnement de l’ONU, appelle Washington à suivre son exemple. Leurs arriérés s’élèvent à environ 1,3 milliard de dollars.



La Chine a devancé les Etats-Unis pour envoyer son paiement aux Nations unies (Onu). Pékin a annoncé, mardi 13 avril, avoir payé entièrement sa contribution pour 2021, au budget de fonctionnement comme aux opérations de paix. Il n’a pas été possible de savoir combien Pékin avait versé exactement, avance CNN.

«La Chine a toujours soutenu activement le travail des Nations Unies, fermement sauvegardé le système international et soutenu le multilatéralisme par des actions concrètes»

Communiqué de la mission chinoise auprès de l’ONU.

Le budget annuel de fonctionnement de l’ONU s’élève à environ 10 milliards de dollars (9,2 milliards de CHF) au total.

Dettes américaines

Les Etats-Unis contribuent à hauteur de 22% au budget de fonctionnement, et en principe à près de 28% au budget des opérations de paix. En 2017, l’ex-président Donald Trump avait décidé de réduire ce dernier pourcentage à 25%, creusant les dettes américaines à l’égard de l’ONU.

Crise de liquidité

Pékin est devenu le deuxième principal contributeur financier en 2016 aux opérations de paix de l’ONU et en 2019 au budget de fonctionnement, devançant le Japon.

Le budget de l’ONU fait face à une crise de liquidités, déclare le New York Times, accentuée par la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. (ga)

Plus d'articles «Actu»

L’ultimatum d’Extinction Rebellion: la vérité ou Zurich sombre dans le chaos

Link zum Artikel

Le mariage pour tous, version helvétique, c'est quoi et pour qui?

Link zum Artikel

Viola Amherd pourrait choisir le F-35 comme nouvel avion de l'Armée suisse

Link zum Artikel

Les Philippins menacés de prison s'ils ne se vaccinent pas

Link zum Artikel

Sites internet de médias iraniens bloqués par la justice américaine

Les Etats-Unis ont bloqué mardi l'accès aux sites internet de plusieurs médias d'Etat iraniens. Un message affichait qu'ils avaient été «saisis par le gouvernement» américain.

Les sites des chaînes d'information en arabe Al-Alam et en anglais Press-TV ainsi que la chaîne Al-Masirah des rebelles yéménites Houthis affichaient le même message faisant référence à la saisie de leur domaine dans le cadre de sanctions américaines.

Le message est accompagné des sceaux de la police fédérale et du ministère du Commerce.

La télévision d'Etat Irib, qui chapeaute certaines de ces chaînes, a dénoncé le blocage «de médias pro-résistance révélant les crimes des alliés des …

Lire l’article
Link zum Artikel