DE | FR

Les manifestations à Hong Kong repartent de plus belle

De nombreux manifestants se sont rassemblés à Hong Kong.
De nombreux manifestants se sont rassemblés à Hong Kong.Image: EPA
La pandémie avait permis aux autorités d'empêcher toutes manifestations. Des centaines de militants se sont rassemblés devant un tribunal de Kowloon.
01.03.2021, 13:1201.03.2021, 16:43

Une telle manifestation n'avait plus été vue depuis plusieurs mois, dans la ville de Hong Kong. Des centaines de personnes se sont présentées au tribunal de Kowloon, dans l'espoir de pénétrer dans la salle d'audience.

Parmi les messages scandés: «Libérez les prisonniers politiques», «Debout pour Hong Kong», «Libérez Hong Kong, la révolution de notre temps»:

1 / 7
De nouvelles manifestations à Hong Kong
source: epa
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Hong Kong vit sa pire crise politique, depuis déjà deux ans. Pourquoi?

C'est un projet de loi controversé, voulant autoriser les extraditions vers la Chine, qui a mis le feu aux poudres. Depuis les premières manifestations, en juin 2019, des millions de personnes ont défilé contre le pouvoir et pour la démocratie. Jusqu'à ce que la pandémie stoppe tout rassemblement.
Les manifestations de 2019, à Hong KongVidéo: YouTube/LeHuffPost

Ils sont venus soutenir 47 figures du camp pro-démocratie inculpées pour «subversion». La tension est montée d'un cran, quand la police a brandi des pancartes, avertissant que ce rassemblement était illégal. Mais la foule ne s'est pas dispersée.(ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Garrido-Corbière: Le scandale se dégonfle, Le Point retire son article
Mercredi, un article avait figé toute la France. Raquel Garrido et Alexis Corbière, le couple star d'extrême gauche et grands pourfendeurs des inégalités, exploiteraient une «bonne à tout faire». L'hebdomadaire Le Point en était persuadé. Problème: les incohérences ont vite été pointé, les deux députés ont démenti avec fermeté et des journalistes français rappelaient que l'auteur de l'enquête a déjà été condamné à plusieurs reprises pour diffamation. Même les ennemis jurés de la France insoumise tempéraient.

De graves accusations ont été portées par Le Point, à l'encontre du couple star de la France insoumise, Raquel Garrido et Alexis Corbière. Selon l'hebdomadaire français, le duo de députés fraîchement élus à l'Assemblée nationale aurait fait travailler une employée de maison sans titre de séjour, pour un «salaire de misère». «Pressions psychologiques» et «promesses» de régularisation en prime.

L’article